L’EPITA encore mieux classée par l’Usine Nouvelle !

L’Usine Nouvelle, magazine consacré à l’économie et aux technologies dans le monde industriel, vient de publier les résultats de son classement annuel des 100 meilleures écoles d’ingénieurs de France. L’EPITA y figure une nouvelle fois en excellente position et progresse même de trois places.

EPITA_classement_ecoles_ingenieurs_usine_nouvelle_2015_01.jpg
L’Usine Nouvelle réalise le classement de toutes les écoles d’ingénieurs françaises et publie la liste des 100 meilleures en se basant sur trois grands domaines d’évaluation : l’insertion des diplômés sur le marché du travail, l’ouverture internationale de la formation et la proximité de la recherche. Après avoir atteint la 25e place en 2014, l’EPITA progresse cette année de trois rangs, grâce notamment à la reconnaissance de la réussite post-diplôme de ses étudiants (6e au classement général, avec 0.10 mois d’attente avant embauche et plus de 6 200 anciens en activité) et à son ouverture à l’International (13e au classement général). N°1 des écoles d’ingénieurs post-bac pour le salaire de sortie et pour la part des étudiants partis à l’étranger, l’EPITA arrive 5e du classement général des écoles post-bac. Où peut-elle encore s’améliorer ? Le faible nombre de jeunes filles reflète un problème concernant le secteur du numérique dans son ensemble. Consciente de l’enjeu, l’EPITA a initié il y a plusieurs années le trophée Excellencia, organisé par Syntec Numérique, qui récompense dans sa catégorie étudiante les jeunes femmes souhaitant entreprendre des carrières dans le domaine numérique, avec des prix tels que la prise en charge de leur scolarité. L’an dernier, l’EPITA a reçu le prix de l’école la plus mobilisée pour la promotion des métiers de l’ingénieur auprès du public féminin par la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI).

epita_30_ans_anniversaire_soiree_ceremonie_gala_anciens_invites_trophees_fete_diplomes_enseignants_innovation_big_data_table_rondes_2014_28.jpgLes 30 ans de l’EPITA