L’école présente au challenge du « Monde des Grandes Ecoles et des Universités »

1Article_Episport4.jpg

Brice Pinsart (EPITA promo 2012) au CDMGE pour le 100m à 11,96 secondes (2e en partant de la gauche)
 
Le 2 juin, au stade Charléty, les élèves de l’EPITA ont participé au challenge du « Monde des Grandes Ecoles et des Universités » (CDMGE), rencontre sportive entre étudiants sous les yeux de recruteurs. Avec quelques beaux succès à la clé.
Organisé par de grandes entreprises comme Nestlé, GDF Suez et Bouygues Telecom, le challenge du « Monde des Grandes Ecoles et des Universités » ne se résume pas qu’à une simple compétition sportive. Il a permis cette année à près de 5 000 étudiants et jeunes diplômés issus de près de 250 écoles et universités de France, d’Allemagne, d’Angleterre, de Belgique, de Pologne, de Russie et d’Ukraine, de se rencontrer. Durant le challenge, un forum d’entreprise est organisé afin de recruter des stagiaires ou encore de nouveaux collaborateurs. Teddy Wagnac (EPITA promo 2013), président de l’association Episport, qui encadre la préparation des étudiants de l’école, revient sur le challenge et sur le sport à l’EPITA en général.
Quelles performances a réalisé l’EPITA cette année au CDMGE?
Les étudiants de l’école se sont bien défendus, avec des résultats qui méritent d’être considérés. Notre équipe de football, sortie deuxième de sa poule, est arrivée jusqu’en huitièmes de finale. Sur le 4 x 100m, nos étudiants sont arrivés troisièmes sur huit équipes avec une belle performance (11’96) réalisée par Brice Pinsart (EPITA promo 2012). Deux étudiants représentaient l’école dans le 10 km et un étudiant en saut en longueur.
1Article_Episport3.jpg
L’équipe de football de l’EPITA au CDMGE 
Comment vous êtes-vous préparés ?
L’école possède une équipe de football avec un entraînement hebdomadaire tous les mardis et des matchs le jeudi. Nous sommes environ une vingtaine à l’entraînement, dont huit ou neuf qui se sont déplacés pour le challenge. Episport a ouvert une section athlétisme en février dernier pour l’entraînement à la course à pieds. La section a rencontré un beau succès puisqu’elle compte d’ores et déjà une quinzaine d’étudiants et elle sera renouvelée l’an prochain. Pour l’athlétisme, les étudiants se sont entraînés sur le 4 x 100m, le 100 m et le 10 km à un rythme hebdomadaire. Nous envisageons un agrandissement de la section l’an prochain avec du lancer de poids et du saut en longueur.
 
Quelles ont été les performances de l’EPITA cette année sur la compétition universitaire ?
Bonnes. Nous étions inscrits en basketball, en volley et en football. Et nous sommes arrivés dans ces trois disciplines parmi les premiers de notre poule. Nous comptons quelques champions en taekwondo, en badminton et en judo. Le vice-champion d’Ile de France en Taekwondo cette année est Didier Tshibumbu Simba (EPITA promo 2013). Au tournoi international de judo de Polytechnique, organisé en décembre 2011, Olivier Tran (EPITA promo 2015) est arrivé deuxième de sa catégorie en remportant trois victoires sur quatre combats. Au tournoi de la Maltem Football Cup, notre équipe est arrivée troisième sur seize. Trois étudiants ont également participé au championnat universitaire d’Ile-de-France de badminton durant lequel ils sont arrivés à des places très honorables.
1Article_Episport2.jpg
 Jennifer Lim (EPITA promo 2013), 4e de la Coupe de France de Badminton
Pourquoi faire du sport à l’EPITA ?
On propose aux étudiants une activité sportive non loin du campus, ce qui facilite les choses pour eux, soumis à des études exigeantes. Faire du sport est important pour s’évader . On peut être geek et sportif, comme moi. Le sport permet de respirer un peu et contribue à développer chez ceux qui le pratiquent des qualités  telles que le goût du challenge ou la solidarité ou le respect de l’autre. Entre 100 et 150 étudiants participaient cette année aux entraînements dans l’ensemble des disciplines. On a ouvert cette année Epitricks, une association qui fait la promotion des arts martiaux acrobatiques, avec une douzaine d’étudiants. La section free fight, ouverte également cette année, a réalisé un très bon début avec 25 étudiants aux entraînements. Nous souhaitons continuer sur cette dynamique, notamment en ouvrant dès l’an prochain une section de handball.
L’association Episport encadre les diverses activités sportives des étudiants de l’EPITA en leur proposant des entraînements réguliers et en organisant les inscriptions aux championnats. De nombreuses disciplines sont proposées aux étudiants parmi lesquelles le rugby, du handball, du football, du basketball, du volleyball, du hip-hop, de la boxe thaï, de l’athlétisme ou encore du tennis…
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Episport et sur le site du CDMGE.