Webshell lauréat du concours Dataconnexions

webshell_bandeau.jpg
Le projet, porté par trois étudiants de l’EPITA, a remporté le 29 mai la compétition, qui récompense les meilleurs services réutilisant des données publiques.
Webshell, projet de nouveau langage informatique porté par Thibaud Arnault, Arnaud Richard, Tibor Vass, trois étudiants de 5e année de la majeure multimédia et technologies de l’information (MTI), ainsi que Mehdi Medjaoui (INSA Lyon), a fini lauréat du concours Dataconnexions, qui s’est achevé le 29 mai dernier.
Le projet avait déjà remporté le deuxième prix aux Innovact Campus Awards et avait été sélectionné pour intégrer le French Tech Tour, qui permet à ses créateurs de se rendre à la Silicon Valley du 2 au 8 juin prochain et d’y rencontrer de nombreuses entreprises du secteur de l’Internet et des NTIC.
Distingués par les experts de l’Open data
Ce concours Dataconnexions était le premier des quatre prévus pour l’année 2012 par Etalab, mission sous l’autorité du premier ministre chargée de l’ouverture des données publiques, afin de récompenser les meilleures applications, services ou datavisualisations interactives réutilisant notamment les données publiques. Les projets en compétition étaient soumis à l’évaluation d’un jury de professionnels et de personnalités qualifiées issues de l’écosystème open data.
Les lauréats du concours ont disposé d’un temps de présentation dédié à leurs projets, devant la communauté qualifiée des Dataconnexions, ainsi que d’un temps pour exprimer clairement leurs besoins afin d’accélérer leur développement. Les acteurs de l’innovation partenaires des Dataconnexions se sont engagés à accompagner le développement de leurs projets en fonction des besoins exprimés.
Développer des applications plus rapidement
La plate-forme Webshell héberge le langage Webshell qui permet de faire des applications Web et mobiles qui mélangent des API (appelés aussi mash-up) plus rapidement. Ce langage est inspiré du Javascript, le langage Web le plus utilisé, et du langage shell, un langage en ligne de commande que tous les développeurs connaissent également. De plus ce langage s’adapte et peut se mélanger à tous les langages existants, il n’y a donc pas de barrière à l’entrée à son apprentissage. Ce n’est qu’un investissement. Elle possède en appui du langage, des outils pour développeurs tels que :
  • Une console de développement et de débogage, qui permet de tester les réponses renvoyées par ses scripts, avec un inspecteur qui permet aux développeurs de vérifier les données renvoyées par l’application et donc de mieux piloter sa construction.
  • Un espace de stockage de fichiers virtuel pour enregistrer et écrire ses scripts (programmes exécutant les données). Ce système de fichiers est synchronisable avec Dropbox et Github, et des plugin Netbeans et Eclipse sont en développement.
  • Un outil de production de thème (charte graphique) et de template (architecture de page web) qui permet aux développeurs de structurer le design de leur application plus rapidement.
  • Un analytics qui permet de suivre les appels liés aux APIs de données/webservices et ainsi piloter son application par la gestion du nombre de requêtes et analyser les tendances et les usages de ses utilisateurs/clients.
  • Un espace d’échange et de communication entre développeurs et les fournisseurs de données et de webservices. Il est composé d’un forum central avec des sous sections dédiées à des thèmes ou des fournisseurs de données particuliers, d’un canal IRC (Internet Relay Chat) qui permet une discussion en temps réel avec la communauté des développeurs Webshell et d’un blog qui relaye les dernières informations sur les Api, les données et les opendata.
Aujourd’hui, l’API est encore en version bêta privée mais compte déjà plus de 150 développeurs inscrits sur la plateforme. Les porteurs du projet souhaitent améliorer les outils autour des APIs pour devenir la référence sur les APIs en France et dans le monde.