RIA : “De consommateur à citoyen, un même usage”

Le 22 janvier avait lieu à l’EPITA une table ronde réunissant pour la première fois les interlocuteurs importants des RIA (Rich Internet Applications). Adobe, Microsoft, Atos Origin ont ainsi pu confronter leurs visions de l’avenir et échanger avec le public présent. Ils ont été rejoints pour un débat sur la "e-administration" par Thierry Solère, premier Maire-adjoint de Boulogne Billancourt, Vice Président du Conseil Général du 92 et en charge des nouvelles technologies à l’UMP, ainsi que par Nicolas Princen, chargé de mission internet auprès de la Présidence de la République. tous purent évoquer les enjeux et les nouveautés liées aux RIA pour les consommateurs… et les citoyens.
 

802f.jpg

David Abiker, journaliste-chroniqueur, menait les débats, évoquant avec humour les déboires de l’usager face aux délais imposés par les administrations. Thierry Solère, a ainsi pu longuement revenir sur les services publics locaux et les changements à venir pour l’usager lors des démarches administratives classiques : raccourcissement du délai pour obtenir un passeport (à l’étude), déclaration de naissance ou impôts en ligne, services déjà proposés par l’état, avec succès.

Vous retrouverez sur le site de l’EPITA la semaine prochaine les interviews exclusives de Michael Chaize (consultant avant-vente Flex , Adobe) et de Pierre Lagarde (Microsoft) mais pour l’heure, la parole revient à Nicolas Princen, qui a conclu la conférence sur l’utilité au quotidien des RIA.
Occasion pour lui de révéler à quel point les administrations en ligne ont su évoluer pour mieux s’adapter aux besoins des utilisateurs. Nicolas Princen a ainsi fait rebondir le débat, évoquant une proposition du rapport Attali, pour le développement du numérique:

« Mon questionnement de non-technicien est le suivant : que fait-on de la technologie, au niveau final ? Sa vrai finalité est de l’utiliser au mieux, au service des utilisateurs, c’est le but recherché par l’Elysée et par le service public. L’application des RIA au quotidien ? Simplifier l’accès des administrations, en ligne, pour le citoyen, voilà un chantier important. Nous nous sommes aperçus que les sites qui marchaient le mieux, sur internet, étaient ceux qui offraient un service au citoyen comme "service-public.fr". Les sites du gouvernement doivent offrir des services et commencent déjà à le faire. La conception de ces sites a évolué : le marketing passe avant les ingénieurs, ce qui permet d’offrir rapidement une réponse aux besoins réels des utilisateurs. Le citoyen n’est pas qu’un consommateur passif de médias : il doit être acteur de son parcours en ligne ».

Découvrez ci-dessous la vidéo de la journée RIA  de l’Epita: