Travailler sur un mac ? Un petit plus pour mon CV

Epimac, association d’étudiants de l’EPITA réunis autour d’une passion commune pour les produits Macintosh, existe depuis plus de dix ans. Ouverte tous les jours, ses horaires se calent sur ceux des élèves du cycle ingénieur : il suffit de descendre au sous-sol pour savoir, en poussant la porte, si un étudiant assure la permanence.

Venir à l’association c’est autant trouver un lieu pour décompresser après une journée bien remplie que pouvoir parler entre utilisateurs des dernières actualités entourant la marque à la Pomme.

      "Nous ne sommes pas des mac-addicts !"

epimac.jpg

« Ne dites surtout pas que nous sommes des mac-addicts, nous en avons déjà l’image alors que c’est totalement faux. Mac fédère un peu partout sur la toile, dans des forums de discussions ultra-pointus, des communautés de fans qui peuvent ergoter des heures sur un détail d’une présentation de Steve Jobs. Ce n’est pas le cas ici : nous apportons une aide logistique pour les switcher, nous supervisons l’installation de Mac OS X sur de vieilles machines et, comme à l’ensemble des élèves et personnels du groupe IONIS, nous offrons 12% de remise sur le prix de vente magasin. »
 
Les informations touchant l’association sont diffusées sur les newsgroups de l’école : « nous prévenons ainsi de la venue d’un designer qui nous retrace l’histoire du mac depuis ses débuts ou nous alertons ceux qui aimeraient une remise à niveau que des séances de formation sur Cocoa sont programmées ».

"Un petit plus sur mon CV"
Travailler sur mac peut sembler étonnant, dans une école comme EPITA où, à portée d’horizon, ne sont visibles que des PC. Un choix parfaitement assumé par les membres de l’asso : « Travailler dès l’école sur mac a trois avantages : approfondir la connaissance d’un langage spécifique, pour la culture personnelle, apprécier la beauté graphique d’un ordinateur vraiment à part et surtout, un plus sur un CV à la sortie de l’école. Dans le cadre de certains recrutements, savoir travailler sur un noyau UNIX pour MAC est un plus très recherché : le CV du candidat est immédiatement distingué entre plusieurs. »
 
Pour aller plus loin :
Un « switcher » (de l’anglais « Switch », passer d’un état à un autre) est un utilisateur historique du système d’exploitation Windows qui décide de passer sur Mac. Cette décision soulève toujours un certain enthousiasme chez les utilisateurs de Mac qui commentent abondamment chaque nouveau converti et l’aident traditionnellement dans ses premiers pas.

Tableau des ventes Apple 2001/2007 :

switch1.jpg