EPITA, Membre de la FING

FingQu’est-ce que la FING ?

La FING a pour objet de repérer, stimuler et valoriser l’innovation dans les services, les applications et les usages de l’internet de demain. La FING est à la fois un réseau, un lieu d’échange et d’émergence d’idées nouvelles, un porte-parole, un veilleur, un lieu de valorisation.

La FING est un projet collectif et ouvert de veille, de recherche-développement et d’expérimentation dont l’objet est de stimuler et faire connaître l’innovation dans les services, les applications et les usages de l’internet de demain.

Son ambition est que la France, dans l’Europe, soit un acteur de premier plan de l’innovation dans les usages de l’internet nouvelle génération. Sa conviction est que face aux ruptures qui s’annoncent, une démarche collective d’échange et d’expérimentation est à la fois un facteur d’innovation et un réducteur de risque.

Face à l’évolution constante des technologies, des modèles économiques et des usages des T.I.C. et de l’internet, les entreprises et les acteurs publics ont besoin d’anticiper, de partager leurs expériences et leurs visions.

En répondant à ce besoin, la Fing contribue de manière décisive à dynamiser le secteur et à explorer les idées nouvelles qui feront les usages de demain.

L’ambition de la FING est d’aider les acteurs européens à se placer au premier plan de l’innovation dans les services, les applications et les usages de l’internet.

Les trois lignes d’action de la FING ? 

  1. Repérer l’innovation, par une veille permanente et collective. La publication commune de la Fing et l’Inist/CNRS, Internet Actu, est lue par plus de 30 000 professionnels et chercheurs. Depuis 2000, la FING a ainsi fait émerger en France des sujets aussi divers que Wi-Fi, le « premier kilomètre », le cartable électronique, l’identité numérique, l’intelligence ambiante, Rfid, les blogs et RSS, Ipv6… 
  2. Stimuler l’innovation, par la mise en réseau des personnes et des idées, par une réflexion collective dans le cadre de projets et de groupes de travail. Sur les hauts débits, les « technologies alternatives », la mobilité, les usages, la confiance, l’e-éducation… les travaux de la Fing font aujourd’hui référence. 
  3. Valoriser l’innovation, d’où qu’elle vienne, au travers des publications et des manifestations de référence que sont désormais devenues le Carrefour des possibles et la Fête de la mobilité.

Fing-long

La FING compte aujourd’hui plus de 160 membres : médias, entreprises industrielles et de service, start-ups, laboratoires de recherche, établissements de formation, collectivités territoriales, administrations, associations…

Elle est représentée au plus haut niveau auprès du gouvernement (CSTI) et de la Commission européenne (e- Europe). Elle collabore avec des initiatives similaires dans le monde entier.

En savoir plus…

Site de la FING : www.fing.org