Le parcours expertise par l'apprentissage

Mode d'emploi de l'apprentissage

Présentation de l'apprentissage

L'apprentissage permet une poursuite d'études rémunérée qui associe en alternance, une formation pratique en entreprise et un enseignement théorique par des formateurs qualifiés à l'EPITA, en vue d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée, selon le parcours choisi par l’apprenti, par le titre d’Ingénieur Diplômé de l’EPITA ou bien par le titre d'Expert en Ingénierie Informatique de l'EPITA, Titre certifié de niveau I (Bac+5) par la CNCP (Commission Nationale de la Certification Professionnelle).

EPITA Apprentissage

C'est un contrat de travail qui engage l'apprenti, l'entreprise et l'EPITA par l'intermédiaire du CFA SUP 2000. Ce contrat administre l'alternance des périodes d'enseignement à l'EPITA et des périodes de travail en entreprise, privée ou publique, pour la mise en application des savoir-faire.

L'apprenti est obligatoirement encadré par un Maître d'apprentissage en entreprise et par un Tuteur pédagogique de l'EPITA.

Apprenti entreprise Epita

Le carnet de liaison est l'outil d'accompagnement et de communication entre l'apprenti, l'entreprise et l'EPITA. Il décrit le projet de formation en alternance de l'apprenti, tant à l'école (programme pédagogique), qu'en entreprise (missions confiées). Il a pour objet de rappeler le statut, les droits et devoirs de l'apprenti ainsi que les engagements des différents partenaires de l'apprentissage. Il permet à l'apprenti de se situer dans sa progression, tant dans l'entreprise que dans sa formation.

L'apprentissage présente de nombreux avantages :

Avantage 1 : Une formation gratuite pour l'apprenti

Le coût de la formation est pris en charge par la Taxe d'Apprentissage versée par l'entreprise d'accueil et par la Région Ile de France. La taxe d’apprentissage est un impôt versé par les entreprises permettant de financer les dépenses nécessaires au développement de l’enseignement technologique et professionnel et de l’apprentissage. Afin de développer ce secteur, la région Ile de France subventionne une partie de la formation.

Avantage 2 : Une véritable expérience professionnelle

Valorisée sur son CV : la mission en entreprise constitue une expérience professionnelle que l'apprenti pourra valoriser.

En adéquation avec sa formation : l'entreprise d'accueil s'engage à confier à l'apprenti des missions adaptées à sa formation.

Encadrée par l'entreprise et l'EPITA : une collaboration étroite existe entre l'entreprise d'accueil et l'EPITA. L'apprenti est accompagné pendant toute la durée de son contrat par un maître d'apprentissage en entreprise et un tuteur pédagogique à l'EPITA. Des points réguliers et obligatoires sont effectués tout au long de la formation.

Avantage 3 : Un statut de salarié dès le début de sa formation

Rémunération : une rémunération légale minimum nette mensuelle comprise entre 41% et 78% du SMIC brut pour l'apprenti, en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation.

Protection sociale : l'apprenti bénéficie de la protection sociale comme l'ensemble des salariés et relève du régime général.

Exonération d'impôt : les salaires versés aux apprentis titulaires d'un contrat d'apprentissage sont exonérés de l'impôt sur le revenu dans la limite du SMIC annuel, que l'apprenti soit imposable personnellement ou à la charge de ses parents.

Réductions cinéma, musées, transports, spectacles.

Cotisation pour la retraite : les apprentis, comme tout salarié, relèvent du régime général et du régime de retraite complémentaire de l'ARRCO. Leurs années d'apprentissage (après 18 ans) seront comptées en annuités pleines quand ils feront valoir leurs droits à la retraite.

Certains avantages des étudiants : l'apprenti bénéficie de certains avantages comme les étudiants : réductions cinéma, musées, transports, spectacles...

Le contrat

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail écrit, à durée déterminée de 3 ans (CDD). Il est signé par l'apprenti, par son employeur et le CFA.

Dans ce cadre, l'employeur confie à l'apprenti des tâches ou des postes lui permettant d'occuper des fonctions conformes à une progression annuelle définie conjointement entre EPITA (CFA) et les représentants de l'entreprise (article L.117-7 du Code du travail).

L'apprenti bénéficie des dispositions applicables à l'ensemble des salariés dans la mesure où elles ne sont pas contraires à celles qui sont liées à la situation de jeunes en première formation (article L.117-1 et L.117-2 du code du travail).

Pour sa part, l'apprenti s'oblige à travailler pour cet employeur pendant la durée du contrat et à suivre la formation dispensée en centre de formation d'apprentis et en entreprise, afin d'obtenir son diplôme ou son titre.


Le contrat d'apprentissage fixe les engagements respectifs des trois partenaires.

contrat d'apprentissage

L'apprenti perçoit un salaire lié réglementairement au SMIC. Il augmente en fonction de l'âge de l'apprenti et de l'année d'exécution du contrat.

Les conventions ou accords collectifs de branches ou d'entreprises peuvent fixer des rémunérations minimales plus élevées. L'employeur peut fixer contractuellement une rémunération plus favorable à l'apprenti.

Le salaire brut est égal au salaire net : il n'y a pas de charges sociales pour l'apprenti. C'est en effet l'Etat qui prend en charge les cotisations salariales d'origine légale et conventionnelle des apprentis.

ANNEE D'EXECUTION DU CONTRAT
AGE DE L'APPRENTI 1re ANNEE 2° ANNEE 3° ANNEE
de 18 à 20 ans 41 % 49 % 65 %
de 21 à 25 ans 53 % (*) 61 % (*) 78 % (*)

Ceci est une base de calcul minimale. Il est possible de proposer un salaire supérieur à l'apprenti.

(*) % du SMIC ou du salaire minimum conventionnel s'il est plus favorable que le SMIC.

La rémunération versée à l'apprenti est majorée dans le secteur public de 20% pour la préparation d'un titre ou diplôme de niveau III, II et I.

Les bénéficiaires

Vous pouvez bénéficier du contrat d'apprentissage si vous avez :

  • Entre 16 et 25 ans,
  • Plus de 26 ans avec un projet de création d'entreprise ou êtes une personne handicapée,
  • Français, ressortissants de l'union Européenne, ou étrangers en situation régulière de séjour et de travail à temps plein en France.

Toutefois, des dérogations à cette limite d’âge supérieure d’entrée en apprentissage sont possibles dans les cas suivants :

  • lorsque le contrat fait suite à un contrat d’apprentissage précédemment souscrit, et conduit à un niveau de diplôme supérieur à celui obtenu à l’issue du contrat précédent. Le contrat d’apprentissage doit être souscrit dans un délai maximum d’un an après l’expiration du précédent contrat ;
  • lorsqu’il y a eu rupture de contrat pour des causes indépendantes de la volonté de l’apprenti (cessation d’activité de l’employeur, faute de l’employeur ou manquements répétés à ses obligations, mise en œuvre de la procédure prévue à l’article L. 6225-4 du Code du travail en cas d’atteinte à la santé ou à l’intégrité morale et physique de l’apprenti) ou suite à une inaptitude physique et temporaire de celui-ci constatée dans les conditions prévues à l’article R. 6222-38 du Code du travail. Là encore, le contrat d’apprentissage doit être souscrit dans un délai maximum d’un an après l’expiration du précédent contrat.

Dans les deux situations visées ci-dessus, l’âge de l’apprenti au moment de la conclusion du contrat ne peut être supérieur à 30 ans.