Quand Cédric O lance la Semaine de la Recherche et de l’Innovation de l’EPITA

Quand Cédric O lance la Semaine de la Recherche et de l’Innovation de l’EPITA

Destinée aux étudiants de 2e année de l’EPITA, la Semaine de la Recherche et de l’Innovation permet à chaque rentrée aux néo-ingénieurs de découvrir les coulisses d’un monde fascinant, celui du futur de l’informatique. Organisée du 9 au 13 septembre 2019, la 12e édition de l’événement s’est ainsi déroulée à Paris avec de nombreuses conférences (également diffusées en régions) données par des enseignants-chercheurs (certains d’entre eux se sont aussi rendus dans les différents campus de l’école) et des industriels, mais aussi des présentations de projets et des ateliers.


Cédric O face aux étudiants

Cédric O face aux étudiants


Cette semaine riche en enseignements a pris une dimension exceptionnelle grâce à la présence de Cédric O, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du Numérique qui nous a fait l’honneur de participer à son lancement. L’occasion pour les EPITéens d’échanger avec lui et, pour ce dernier, de pouvoir rencontrer les représentants de l’ensemble des entités présentes sur le campus Paris Kremlin-Bicêtre du Groupe IONIS, des laboratoires de l’EPITA (LRDE, 3ie, LSE…) à SECURESPHERE by EPITA en passant par l’EPITA StartUp Lab.


De gauche à droite : Fabrice Bardèche, vice-président exécutif du Groupe IONIS, Cédric O et Joël Courtois, directeur gén

De gauche à droite : Fabrice Bardèche, vice-président exécutif du Groupe IONIS, Cédric O et Joël Courtois, directeur général de l’EPITA


Des conférences à la pointe

Ayant pour objectif de cultiver la passion des étudiants tout en aiguisant leur curiosité pour les différents domaines de l’informatique, la Semaine de la Recherche et de l’Innovation a forcément livré un programme alléchant pour sa nouvelle édition. Parmi les nombreuses conférences proposées par les professionnels, citons notamment celle d‘IBM consacrée au Quantum Computing (informatique quantique) et d’Idemia (présente à Viva Technology cette année aux côtés de 3ie) abordant « l’importance de la recherche et de l’innovation dans l’entreprise », sans oublier celles d’Anciens de l’EPITA ayant fait le pari (avec succès) de l’entrepreneuriat, tels que Christophe Chevalier (promo 2011), cofondateur et CEO de Botmind, Adrien Fenech (promo 2016), cofondateur et CTO d’Estimeo et Vincent Oliveira (promo 2013), cofondateur et CTO de Tiller Systems. Des visites d’entreprises ont également eu lieu durant cette semaine : Thales, Niji (campus de Rennes), Sigfox (campus de Toulouse) et le Crédit Mutuel (campus de Strasbourg) ont ainsi joué le jeu en accueillant les EPITéens. Enfin, du côté de la recherche, là encore les interventions se voulaient passionnantes, avec notamment l’introduction à la cryptographie par le LRDE ou encore l’intérêt de la robotique d’exploration vue par les responsables de l’équipe SEAL de l’EPITA. De quoi donner de potentielles idées de carrière à cette promotion 2023 de l’école.


CédricOfaceauxétudiants


L’ambition,encore et toujours

Des idées de carrière, il en a été évidemment également question lors de la venue de Cédric O devant les étudiants. Importance de la recherche en informatique, place de la France, besoin d’une plus grande parité, entrepreneuriat, expériences internationales… les questions posées par l’auditoire au Secrétaire d’État ont été nombreuses, permettant une discussion aussi intéressante qu’informelle. « C’était important pour moi de venir à la rencontre de ces étudiants car, pour nous au Gouvernement, le numérique est stratégique, a d’ailleurs confié Cédric O à l’issu de cette rencontre. Comme je leur ai dit, cette guerre internationale de l’innovation et des technologies, c’est avant tout une guerre des talents. Ce sont donc les talents de demain que je suis venu voir, pour leur transmettre plusieurs messages très importants, dont un que j’essaye également de transmettre à l’ensemble de l’écosystème français : il faut être ambitieux et ne pas se mettre de limite. Parce que les écosystèmes qui réunissent sont ceux qui ont suivi ce précepte. Si nous voulons faire en sorte d’avoir un écosystème de niveau mondial, capable de concurrencer au niveau européen les États-Unis et la Chine, il faut que l’on forme ici les prochains Mark Zuckerberg, Jeff Bezos et Brian Chesky. » Reste maintenant aux EPITéens à relever ce défi.


@ Patrick Bagein – Minefi

Cédric O face à l’équipe de Neutral News, accompagnée par l’EPITA StartUp Lab @ Patrick Bagein – Minefi

Neutral News et Cédric O

Marie Moin, la directrice de SECURESPHERE by EPITA, devant le Secrétaire d'Etat

Marie Moin, la directrice de SECURESPHERE by EPITA, devant le Secrétaire d’Etat

Cédric O découvre l'une des réalisations de 3ie, présentée par Anne Dewilde, directrice du laboratoire

Cédric O découvre l’une des réalisations de 3ie, présentée par Anne Dewilde, directrice du laboratoire