Olympiades Internationales d’Informatique : les médaillés reçus à Bercy

Olympiades Internationales d’Informatique : les médaillés reçus à Bercy

Cet été 2019, la France a encore brillé à l’international. Pas lors d’une coupe de football ni d’un tournoi de basketball, mais à l’occasion des Olympiades Internationales d’Informatique (IOI) et des Olympiades Européennes Junior d’Informatique (eJOI) !

Organisées respectivement à Baku en Azerbaïdjan du 4 au 11 août et à Maribord en Slovénie du 23 au 29 août, ces deux compétitions ont permis à l’Hexagone de ramener de nouvelles médailles d’or, d’argent et de bronze grâce aux sélections tricolores composées de huit talents entraînés et accompagnés par l’association France-ioi avec le soutien de l’EPITA. Et pour récompenser ces jeunes athlètes des algorithmes, une cérémonie spéciale s’est déroulée au Ministère de l’Economie et des Finances ce mardi 10 septembre, en présence des médaillés, de leurs parents, des équipes de France-ioi, de l’EPITA et de Cédric O, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du Numérique.


Cédric O et Joël Courtois, le directeur général de l'EPITA

Cédric O et Joël Courtois, le directeur général de l’EPITA


La meilleure performance française de l’histoire des IOI

« Nous sommes ravis d’être accueillis et reconnus par le Ministère… et cela fait aussi plaisir aux candidats qui peuvent sentir que leur niveau et leur travail sont appréciés au plus haut niveau de l’Etat ! » Co-fondateur et président de France-ioi, Mathias Hiron ne cache pas son plaisir. En effet, pour la seconde année consécutive, son association et les membres des équipes de France des IOI et des eJOI ont eu les honneurs d’une cérémonie organisée dans les locaux de Bercy en présence du Secrétaire d’État en charge du numérique. Une manière de récompenser l’abnégation et le dévouement de France-ioi et de l’EPITA , partenaires historiques qui, depuis de nombreuses années, sélectionnent les quatre meilleur(e)s collégien(ne)s ou lycéen(ne)s pour représenter la France aux IOI et, depuis 2017, les meilleurs élèves de 15 ans ou moins pour les eJOI. Et cette année, l’événement a une saveur un peu particulière, la France ayant réalisé la meilleure performance de son histoire aux IOI, avec une médaille d’or et trois médailles d’argent. « Nous sommes toujours heureux de voir nos participants revenir avec chacun une médaille, mais cette année, nous sommes encore plus satisfaits ! Et cette médaille d’or est d’autant plus belle à nos yeux qu’elle récompense la dernière participation aux IOI d’Arthur Léonard. Il a fait partie de la sélection française durant plusieurs années et courait après cette médaille depuis quelque temps. Le fait qu’il ait pu enfin l’obtenir avant d’être trop âgé pour participer aux IOI est une belle récompense. »



Présent aux côtés de ses coéquipiers Étienne Rossignol (31e sur 329 participants venus de près de 90 pays), Hugo Peyraud-Magnin (55e) et Rémy Kimbrough (81e), Arthur Léonard est évident fier d’avoir enfin pu mettre la main sur cette fameuse breloque dorée en terminant à la 10e position au classement général. « Je suis assez content d’avoir réussi à obtenir cette médaille d’or pour mes dernières olympiades car cela a toujours été mon but depuis ma première participation », confie celui qui, désormais, effectue une prépa en informatique. À ses yeux, sa performance ne doit cependant pas être une fin en soi : « Au fil des ans, je peux certifier que le niveau de la France augmente, tout comme le niveau général des IOI. Nous apprenons désormais des choses que l’on n’aurait pas vues il y a six ans. Il faut donc continuer sur notre lancée et ne pas se reposer sur nos lauriers car, sinon, nous risquons d’être rattrapés par d’autres équipes ! »


Arthur Léonard (au centre) et ses coéquipiers

Arthur Léonard (au centre) et ses coéquipiers


Continuer à porter les couleurs de la France au plus haut niveau

L’avenir de l’équipe de France des IOI passera peut-être par celles et ceux qui s’aguerrissent déjà via les eJOI, à l’instar de la sélection 2019 composée de Nathan Duboisset (médaille d’argent, 22e sur 89 participants venus de 25 pays), Pablo Rey (médaille de bronze, 40e), Victor Zablocki (47e) et Alice Tosel (médaille de bronze, 28e). Cette dernière, première fille à rejoindre la sélection tricolore des eJOI, ne manque d’ailleurs pas d’ambitions pour la suite : « Avoir pris part à ces Olympiades est un bon entraînement pour la suite car je ne pensais pas avoir forcément le niveau pour intégrer l’équipe des IOI cette année. Maintenant, je vais continuer de m’exercer pour tenter de l’intégrer l’an prochain ! » Un discours que ne peut qu’apprécier Cédric O. « La formation en informatique est cruciale pour nous et se trouve au centre de la compétition mondiale actuelle, précise le Secrétaire d’État. Des États-Unis à la Chine, tous les pays poussent leurs compétences dans ce domaine. C’est une vraie bataille des talents. Cette cérémonie représentait donc un bon moyen de mettre en valeur ces jeunes qui s’engagent et portent les couleurs de la France au plus haut niveau. Je pense notamment aux membres de l’équipe des IOI qui ont réussi à hisser la France à la 7e position sur plus de 80 pays. Permettre à notre pays d’être présent dans le top 10 envoie un message très fort, pour montrer la qualité de nos enseignements et donner envie aux jeunes garçons et filles de rejoindre des filières de mathématiques et d’informatique. J’ai passé un moment très sympathique avec eux et les en remercie ! »


Trois membres de l'équipe des eJOI 2019 : Pablo Rey, Alice Tosel et Victor Zablocki

Trois membres de l’équipe des eJOI 2019 : Pablo Rey, Alice Tosel et Victor Zablocki

Les équipes des IOI et eJOI, accompagnées par l'association France-ioi, autour du Secrétaire d'Etat et de Joël Courtois

Les équipes des IOI et eJOI, accompagnées par l’association France-ioi, autour du Secrétaire d’Etat et de Joël Courtois

Cérémonie IOI et eJOI 2019

Cérémonie IOI et eJOI 2019

Cérémonie IOI et eJOI 2019

Cérémonie IOI et eJOI 2019