Quand les 1res années découvrent les nouveaux campus en régions : focus sur l’EPITA Strasbourg

Cette rentrée 2017-2018 est un peu particulière dans l’histoire de l’EPITA. En effet, elle marque officiellement les débuts de quatre nouveaux campus à Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse ! L’occasion pour de nombreux étudiants de commencer leur cursus en régions, avant de plus tard rejoindre leurs homologues parisiens afin d’effectuer le cycle Ingénieur proposé par l’école. En attendant ce moment charnière qui interviendra en 2020, huit étudiants de 1re année racontent leur découverte de l’EPITA. Pour ce troisième épisode, l’EPITA vous emmène à Strasbourg pour découvrir le campus à travers les yeux de Léon et Zoé !

focus_epita_strasbourg_campus_etudiants_info-sup_temoignages_decouverte_2017-2018_cycle_preparatoire_01.jpg

Léon et Zoé portent désormais les couleurs de l’EPITA (et du Concours Advance) à Strasbourg !

 

Plus à l’Est, là-aussi les sourires sont de rigueur. « Avant d’arriver à l’EPITA Strasbourg, j’étais lycéen au Lycée Jeanne d’Arc de Mulhouse, en filière S spécialité ISN (pour Informatique et Sciences du Numérique), et c’est en m’initiant à l’informatique avec ma spécialité que je me suis intéressé au cursus proposé par l’EPITA, raconte Léon. J’ai donc passé le Concours Advance pour pouvoir intégrer l’école, le campus se trouvant au centre de Strasbourg, une ville faite pour les étudiants ! »

Autre ancienne pensionnaire du Lycée Jeanne d’Arc et de la spécialité ISN, Zoé a un peu connu le même parcours que Léon. « C’est ce qui m’a fait découvrir plus en profondeur l’informatique et la programmation… et m’a ensuite convaincue de poursuivre mes études dans ce domaine ! Intégrer l’EPITA m’est alors apparu comme la meilleure solution pour mes études supérieures. La pédagogie est intéressante, par sa forte part de travail personnel, mais aussi par le fait que l’apprentissage reste encadré par des professeurs lors des TD en classe : même si l’intégralité du cours n’est parfois pas encore maîtrisée, les professeurs sont là pour nous aider. De plus, le fait qu’un campus ait ouvert cette année dans ma région a été un vrai atout pour mon choix d’orientation, tout le monde n’ayant pas forcément la possibilité d’aller à Paris pour étudier. »

focus_epita_strasbourg_campus_etudiants_info-sup_temoignages_decouverte_2017-2018_cycle_preparatoire_02.jpgAujourd’hui, Léon comme Zoé se sentent comme des poissons dans l’eau. « Je suis très satisfaite de l’école, note l’EPITéenne. Le séminaire a été une période très intense, parfaite pour nous rappeler que le niveau attendu était élevé. L’emploi du temps est bien réparti, nous laissant le temps de travailler chez nous en plus des cours. Surtout, le campus de Strasbourg est vraiment super ! le fait d’être une petite promo est un vrai avantage au niveau de l’entraide entre élèves notamment ! » Un sentiment partagé par Léon. « Après ces premières semaines d’études, j’ai un très bon ressenti face à la pédagogie proposée par les professeurs du campus, les nouvelles matières que nous abordons sont intéressantes et le volume horaire est bien réparti tout au long de la semaine. »