Episport : l’association étudiante tout feu, tout flamme

L’association Episport existe depuis 1989. Son slogan ? « Nul sacrifice, nulle victoire. » Aujourd’hui présidée par Luc Junior Lubrano-Lavadera (EPITA promo 2017), elle regroupe les bureaux des sports des campus parisiens de l’EPITA, d’Epitech et de Ionis-STM. Depuis sa création, l’association aide les mordus d’activité physique à débuter ou à poursuivre un sport en leur fournissant une licence officielle de la Fédération française du sport universitaire (FFSU).

episport_association_ecoles_groupe_ionis_sport_epita_epitech_ionis-stm_association_vie_etudiante_equipes_epita_01.jpg

Luc Junior (au centre) entouré de l’équipe du bureau d’Episport

À l’image des universités américaines, les écoles du Groupe IONIS ont compris les bénéfices d’une activité physique et sportive régulière pour les étudiants. Le sport est un vecteur important de bien-être mais aussi de motivation, d’engagement, d’implication, de créativité, de concentration, de communication et d’esprit d’équipe. Il participe de façon dynamique au développement physique et mental de ses pratiquants. D’où l’essentialité de l’association Episport qui, depuis 26 ans, propose à ses membres diverses activités physiques entre leurs cours. « Nous savons que pour réussir ses études, il faut se détendre et c’est pour cela que nous essayons de lancer de nouvelles sections ou de dynamiser celles qui avaient du mal l’année passée », explique Luc-Junior, président d’Episport depuis juin 2015, consciencieux de satisfaire le plus de sportifs possible.

episport_association_ecoles_groupe_ionis_sport_epita_epitech_ionis-stm_association_vie_etudiante_equipes_epita_03.jpg

Photos Ephemere – Collectif photo

Du sport à la carte
Actuellement, l’association compte neuf sports actifs. « Nous avons relancé la danse et nous venons de créer une section judo et une section fitness (conseils musculation et séances de fitness). Nous proposons également du football, du basketball, du badminton, des sessions de running, du fight, du tricks. Dans les mois qui arrivent, nous allons essayer de lancer une section volley, avec l’aide du bureau des sports de Sup’Biotech, et une section tennis de table. »

L’association est également en charge des activités sportives lors des évènements de l’école, comme les journées et week-end d’intégration ou les Journées Portes Ouvertes. Mais elle organise aussi ses propres événements : « L’an dernier, nous avons organisé, en partenariat avec l’association L’Envolée, la Tricking Party, soirée au cours de laquelle s’enchaînent battles de tricks et de danse. Cet événement se déroule en début d’année, souvent le premier week-end d’octobre. »

episport_association_ecoles_groupe_ionis_sport_epita_epitech_ionis-stm_association_vie_etudiante_equipes_epita_02.jpgLe Challenge du Monde des Grandes Écoles en ligne de mire
Cette année, le bureau d’Episport a réussi à faire valider un projet de rénovation de leur terrain, au sous-sol du campus d’Epitech Paris. « Cette rénovation va permettre d’avoir un revêtement tout neuf, un nouveau marquage (l’ancien marquage commençait à disparaître), des nouveaux paniers de baskets et des protections murales pour permettre à nos étudiants de jouer en toute sécurité. »

Outre les tournois universitaires à l’occasion desquels l’association affronte les autres écoles de Paris dans différentes disciplines, Episport s’illustre aussi lors du Challenge du Monde des Grandes Écoles. « Évidemment, cet événement, du fait de son organisation en fin d’année scolaire, est le point d’orgue annuel de la vie de notre association. Toute l’année nous préparerons nos sportifs pour qu’ils soient prêts le jour J. Plusieurs disciplines y sont représentées : football masculin et féminin, athlétisme, supporters et pom-pom girls. Chaque année cet événement prend de plus en plus d’ampleur dans la vie de notre association et cette année sera encore meilleure que la précédente. » C’est tout ce qu’on leur souhaite.

Retrouvez Episport sur sa page Facebook