Workshop : quand design et informatique font bon ménage

Durant le mois de janvier 2016, les étudiants de 5e année de la majeure Multimédia et Technologies de l’Information (MTI) de l’EPITA et ceux de l’école de design graphique Maryse Eloy ont travaillé en équipes autour d’un workshop dédié à l’expérience utilisateur. Leur but ? Penser en deux semaines montre en main une application sur la thématique « un étudiant dans la ville ». Le 1er février, les équipes présentaient l’avancée de leurs projets devant un jury composé de professionnels et de représentants des deux écoles. Retour sur cette belle collaboration.

epita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_06.jpgepita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_01.jpgL’avis de Raoul Panel, directeur de l’école Maryse Eloy :
« C’est la deuxième fois qu’a lieu cette collaboration entre l’EPITA et Maryse Eloy. L’an dernier, la présentation des projets s’était effectuée chez nous et, cette année, elle a eu lieu dans ce bel amphithéâtre de l’EPITA. L’intérêt de cette échéance est de permettre aux étudiants des deux écoles d’en savoir plus sur leurs univers respectifs avant leur entrée dans la vie professionnelle où ils pourront être amenés à travailler ensemble : les ingénieurs de l’EPITA découvrent comment fonctionnent les graphistes formés à Maryse Eloy et inversement. Ici, ils ont dû réfléchir en équipe sur un projet transdisciplinaire, en suivant un brief précis et dans un délai donné pour ensuite le présenter conjointement. Sur le plan graphique et typographique, certains projets étaient très élaborés. Les maquettes étaient aussi très convaincantes. La majorité des équipes a bien compris l’intérêt de l’usage et tous les projets ont abouti. »

epita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_02.jpg

L’avis de Jérôme Jacquet, design thinking manager à l’agence Skapa spécialisée en conseil en innovation et en conception digitale :
« Même si les étudiants auraient pu aller plus loin encore à mon goût dans le contenu et le graphisme, je trouve que le travail réalisé est globalement de très bonne facture. De toute façon, le véritable intérêt ne résidait pas dans le rendu du projet mais bel et bien dans la rencontre entre les étudiants. D’ailleurs, je crois que cette interaction a été très appréciée par les uns comme les autres : ils ont pu découvrir d’autres méthodes de travail, acquérir de nouvelles compétences et comprendre l’importance du design thinking, du ressenti de l’expérience utilisateur. De plus, ce genre d’initiatives compte énormément pour les recruteurs : être capable de travailler avec des profils différents est aujourd’hui un plus indéniable sur un CV. »

epita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_03.jpgepita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_05.jpgTrois questions à Julie Anet, étudiante à Maryse Eloy et Jimmy Lanclume (EPITA promo 2016), tous deux membres de l’équipe Scola avec Guillaume Lengrand, Axel Manuel, Samantha Thong (EPITA promo 2016) et Nina Boursin (Maryse Eloy).

Quel bilan tirez-vous de ce workshop commun ?
Jimmy : J’ai trouvé que c’était vraiment une bonne expérience de travailler avec les étudiants d’une autre école. Cela permet de confronter des points de vue différents quant à la construction d’un projet et à sa bonne mise en œuvre. De par leur bagage, Julie et Nina pensaient à des aspects que nous ne voyions pas forcément.
Julie : C’est vrai. Par exemple, en tant que graphistes, on est habituées à d’abord poser des idées sans pour autant penser à leur faisabilité technique. Les développeurs de l’EPITA ont pu rapidement nous dire si telle ou telle proposition était possible ou non. Partager nos approches est hyper intéressant : ça permet de se réguler entre nous et de tirer l’équipe vers le haut. Quand Jimmy jetait un œil à mon travail, il pouvait constater que, si graphiquement tout était bon, cela pouvait ne pas être le cas en termes de fonctionnalité.

epita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_004.jpg

Jimmy et Julie en pleine présentation

Qu’avez-vous pensé du thème donné « un étudiant dans la ville » ?
Julie : C’est un sujet qui nous a vraiment inspiré parce qu’il nous concernait : c’est nous les étudiants dans la ville ! Pour définir notre projet, nous nous sommes rapidement demandé ce qu’étaient nos besoins et ce qui pouvait être utile de rajouter sur ces smartphones que nous utilisons tous les jours.
Jimmy : Un sujet comme celui-là nous a permis de nous mettre directement à la place de l’utilisateur, de penser à comment il allait pouvoir se servir de notre application, de voir ce qui serait le plus pratique pour lui. Nous n’avons donc pas eu à faire une somme astronomique de tests avant de nous lancer, ce qui était forcément pratique.

Allez-vous poursuivre votre projet Scola ?
Julie : J’aimerais qu’on puisse le poursuivre et notamment le porter sur iOS puisqu’il a été développé dans un premier temps uniquement sur Android. En tout cas, ce sera un grand plaisir que de le continuer : je pense que c’est une application qui a du potentiel et qui répond à un réel besoin des étudiants.
Jimmy : C’est clair que si on peut le faire, on ne dira pas non. D’autant plus que ce fut un réel plaisir de travailler avec Julie et Nina, ne serait-ce que pour leur sensibilité artistique. C’est grâce à elles que l’application est jolie et agréable à utiliser.

epita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_08.jpgepita_mti_ecole_design_maryse_eloy_workshop_2016_projets_application_developpement_ux_graphisme_07.jpg