Coupe de France de Robotique 2015 du 13 au 16 mai à La Ferté Bernard (72) : les EPITéens de l’association étudiante Evolutek prêts à relever le défi !

La 22e édition de la Coupe de France de Robotique se déroulera du 13 au 16 mai 2015 à La Ferté Bernard (72). Parmi les équipes participantes à ce défi scientifique et technique se trouve celle d’Evolutek, l’association des passionnés de robots qui réunit les étudiants de l’EPITA, l’IPSA et d’Epitech.

coupe_france_robotique_evolutek_etudiants_cinema_robomovies_2014_competition_defi_association_ipsa_epita_epitech_01.jpgAvec plus de 1 500 participants, la Coupe de France de Robotique est le plus grand rassemblement d’élèves ingénieurs en Europe. Pour son édition 2015, quelque 200 équipes engagées vont se rencontrer sur un thème original : Robomovies.

Ainsi, lors de chaque match de 90 secondes se déroulant sur un plateau de jeu spécial, deux robots créés (et programmés) pour l’occasion devront effectuer un certain nombre d’actions de manière autonome pour récupérer un maximum de points et se défaire ainsi de leur adversaire : marquer le début des scènes de tournage en fermant les claps, éclairer le plateau de tournage en assemblant les spots, ramasser et apporter du pop-corn aux spectateurs, aller à la cérémonie des récompenses en montant les marches et accueillir les stars, en déroulant le tapis rouge. Bien préparés pour l’événement, les membres d’Evolutek espèrent briller pour, à défaut de repartir un Oscar, tenter de remporter ce trophée si convoité et éventuellement participer ensuite à Eurobot, la finale européenne des coupes de robotique qui aura lieu à Yverdon-les-Bains en Suisse du 22 au 24 mai 2015. Quelques jours avant de se rendre à La Ferté Bernard afin de commencer le début de ces hostilités robotiques, Daniel Shaghoolian (IPSA promo 2019) et Corentin Vigourt (EPITA promo 2019) reviennent sur leur préparation.

Où est-ce qu’en est Evolutek pour la préparation de cette Coupe de France ?
Corentin : Cette année, beaucoup de membres importants de l’association ont quitté Evolutek de par leur travail. Cela nous a donc un peu ralentis dans notre progression mais nous sommes en train de rattraper ce retard et, actuellement, nous sommes en phase de test de nos robots.
Daniel : Au passage, nous serons douze à nous rendre à la compétition sur la vingtaine de membres que compte l’association.

Cette année, le thème de la compétition est Robomovies et s’accompagne de nouvelles actions à réaliser. Comment jugez-vous ce thème ?
Daniel : Lors des éditions précédentes, il y avait beaucoup d’éléments aléatoires à gérer mais ce n’est pas le cas avec ce thème. Du coup, tout ce qui est programmation de l’intelligence du robot est beaucoup plus simple à prendre en main et les épreuves ne nous semblent pas plus difficiles que ça, le principal défi étant de devoir réaliser les épreuves dans le temps imparti.
Corentin : Par contre, cette nouvelle édition comporte une mission jamais encore sortie auparavant : le fait de faire monter des marches aux robots. Cela nous a permis de faire quelque chose de différent par rapport aux dernières coupes où, souvent, la compétition se résumait à avoir un robot ramassant des objets à poser ensuite au bon endroit.

coupe_france_robotique_evolutek_etudiants_cinema_robomovies_2014_competition_defi_association_ipsa_epita_epitech_03.jpg

Un avant-goût de ce que seront les robots de l’équipe Evolutek

Comment vous êtes-vous réparti le travail entre étudiants ?
Corentin : À Evolutek, on prépare deux robots. Il y a d’abord le robot principal, qui se veut plus complexe. Pour les parties mécaniques et programmation de ce robot, c’est les étudiants de l’EPITA qui s’en sont occupés. Il y a ensuite l’autre robot qui est lui développé par les membres les plus récents de l’association, notamment les 1res années. J’ai été responsable global de ce robot – notamment pour la programmation – et Daniel a été le responsable mécanique.
Daniel : La « partie mécanique » concerne tout ce qui est structures, fabrication des matériaux et usinage. Par contre, bien qu’il y ait deux robots, il y a qu’une seule équipe Evolutek. Cela signifie que, si quelqu’un a besoin d’aide, n’importe quel membre peut venir prêter main forte.
Corentin : Au sein de l’association, les anciens sont là pour apprendre aux nouveaux et les nouveaux peuvent choisir ce qu’ils ont envie de faire. C’est assez libre.

Pourquoi avoir voulu créer deux robots cette année ?
Corentin : Nos deux robots vont participer aux épreuves en même temps sur la même table de jeu. Cette décision fait suite à ce qu’ont remarqué les organisateurs de la coupe il y a trois ans : comme les objectifs revenaient à peu près au même durant les épreuves, certaines équipes ne changeaient pas de robot et se contentaient de le reprogrammer légèrement. L’organisation a donc choisi d’autoriser la présence d’un robot secondaire sur la zone de jeu afin d’ajouter un peu plus de difficulté : en effet, ce deuxième robot doit ainsi être capable de discuter avec le robot allié.

coupe_france_robotique_evolutek_etudiants_cinema_robomovies_2014_competition_defi_association_ipsa_epita_epitech_02.jpg