Le Concours National d’Informatique à l’EPITA

Du 7 au 10 mai, l’association Prologin organisait la finale de la 22e édition du Concours National d’Informatique dans les locaux de l’EPITA. Après deux tours de qualifications, les 100 meilleurs candidats de ce concours réservé aux jeunes de moins de 20 ans étaient présents pour plancher sur un sujet d’intelligence artificielle ayant pour thématique cette année les « tours de magie ».

prologin_2014_finale_01.jpgprologin_finale_ok_04.jpgLes nombreux apprentis magiciens du code et de la programmation étaient impatients d’en découdre lors de 36 heures intensives de compétition. Révélé au dernier moment, le sujet de la finale portait sur un jeu de stratégie divisé en plusieurs phases, le but du jeu étant de vaincre les joueurs ennemis et de prendre possession de l’artefact central et des fontaines magiques. Chaque partie voyait s’affronter quatre joueurs à la fois, chaque joueur démarrant avec une base placée sur un des coins de la carte de jeu et devait détruire les tourelles et sorciers adverses pour récolter le plus de points et parvenir plus facilement à atteindre l’artefact et les fontaines. A l’issue de matchs informatiques dantesques, où raisonnements logiques des jeunes concurrents étaient mis à rude épreuve à travers la programmation de leurs stratégies, les dix candidats ayant récoltés le plus de points étaient évalués par un jury composé de personnalités du monde informatique, de chercheurs, et de responsables de Prologin. Cette évaluation tenait compte des choix techniques du candidat, de la qualité de l’architecture de son projet et des possibilités d’améliorations envisagées. Pour cette nouvelle édition, ce sont Lucas Pluvinage (6e lors du concours 2013), Thibault Dardinier et Paul Kirchner (9e l’an dernier) qui occupent les première, deuxième et troisième places du classement. En plus de recevoir le livre de leur choix sur l’informatique, Ils repartent respectivement avec un ordinateur portable, une tablette et une console Wii U. D’autres prix étaient également remis aux autres concurrents du top 10. Retrouvez le classement complet sur le site de l’association.

prologin_2014_finale_02.jpgTrois questions à Antoine Pietri (EPITA promo 2016), président de Prologin 
Est-ce que les candidats t’ont bluffé cette année ?
On s’attend toujours à voir des choses très intéressantes lors du concours de Prologin, et cette année encore nous n’avons pas été déçus, et nous étions parfois étonnés de l’inventivité de certaines stratégies.

Comment les trois premiers sont-ils arrivés sur le podium ?
Tout simplement en étant meilleurs que les autres. Pour rentrer dans les détails, il y a plusieurs critères qui peuvent jouer dans les IA (que nous surnommons « champions ») des candidats : la stratégie globale du champion, les compétences techniques et algorithmiques des candidats ainsi que le cheminement qui mène à cette stratégie (essayer une stratégie, comparer les résultats avec les stratégies précédentes, la garder, l’ajuster ou l’éliminer, etc.) À l’issue de la finale, nous évaluons les 10 premiers sur plusieurs critères : la stratégie, l’originalité, la qualité du code, les différents algorithmes utilisés…

La gestion du temps est-elle aussi un facteur important ?
Très important même : il faut choisir le moment approprié pour dormir, pour coder, pour participer aux activités, etc. Un candidat qui décidera de ne pas dormir durant ces 36 heures aura beaucoup de mal à être efficace. Un candidat qui passera son temps à faire des activités (tournois de jeux, gonflables, projection de films) n’aura plus beaucoup de temps pour coder. À l’inverse, ne faire que coder sans participer aux activités risque de rapidement gêner un participant, qui aura besoin de se détendre à un moment ou à un autre.

prologin_finale_ok_01.jpgprologin_finale_ok_02.jpgprologin_finale_ok_03.jpg


A propos de Prologin
L’association Prologin organise chaque année, depuis 1991, le Concours National d’Informatique. Celui-ci a pour but de promouvoir et d’aider à l’apprentissage de la programmation des jeunes étudiants de moins de vingt ans. Il est composé de trois étapes : un QCM de sélection, des demi-finales à travers la France et une grande finale à l’EPITA, à Paris, réunissant pendant trois jours les cent meilleurs participants. L’organisation du concours se fait en collaboration avec les étudiants de Polytechnique et de l’ENS.

En savoir plus : http://www.prologin.org