Werner Vogels et le cloud computing

Brièvement de passage en France, Werner Vogels, introduit par Laurent Letourmy, ancien de l’école (EPITA 96) et fondateur d’Ysance, une société de conseil et de réalisation informatique, a choisi l’EPITA pour y donner une conférence sur le cloud computing et les activités d’AWS (Amazon Web Services).  Cet exposé, d’une très grande richesse, a particulièrement enthousiasmé le public, principalement composé d’étudiants, de professeurs, de chercheurs, d’entrepreneurs et de journalistes.

Définition du cloud computing 

Le cloud computing permet la déportation sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur le poste utilisateur. Les utilisateurs ou les entreprises ne sont plus gérants de leurs serveurs informatiques, mais ils confient cette ressource à une compagnie qui leur garantit une puissance de calcul et de stockage à la demande. Ils peuvent ainsi accéder de manière évolutive à de nombreux services en ligne sans avoir à gérer l’infrastructure sous-jacente, souvent complexe. Le cloud computing constitue donc une manière de simplifier l’architecture des systèmes informatiques en les intégrant à un système plus vaste, unifié au sommet.
 
 
2werner.jpg Werner Vogels, en plein discours sur le cloud computing, devant les étudiants
 
Pourquoi ?
 
L’une des promesses du cloud computing était de rendre les choses plus simples. L’idée était que si l’on fabriquait des composantes de bases réellement simples, il serait plus facile de produire des architectures extensibles et fiables pour les organiser. Il est très difficile de transformer les systèmes très complexes utilisés actuellement par les entreprises en des systèmes horizontalement extensibles. L’un de nos objectifs en lançant nos services était de procurer les lignes directrices d’un système vraiment extensible. Aujourd’hui, Amazon est capable de procurer des services d’infrastructures, ce qui inclue des composants de base IT, comme des serveurs, des espaces de data center et des espaces de réseau.
 
Amazon S3 (Simple Storage Service) est un service web de stockage en ligne proposé par Amazon. Il procure une interface qui peut être utilisée pour emmagasiner et récupérer les données, quel que soit leur nombre, à tout moment et n’importe où sur le web.  
 
Les raisons majeures pour utiliser le cloud computing sont multiples : pas d’investissement de capitaux, des dépenses de fonctionnement réduites, un délai rapide de mise sur le marché et une meilleure extensibilité. Beaucoup d’entreprises préfèrent utiliser le cloud computing parce qu’elles ne veulent pas perdre du temps à construire des infrastructures et peuvent effectivement accélérer leur production en construisant des applications. D’autre part, en même temps qu’un espace flexible, le cloud computing offre un environnement fiable et sécurisé. Pour cette raison, il est utilisé par de nombreuses organisations et des agences gouvernementales qui ont besoin d’un niveau de sécurité très élevé.
 
Pour en savoir plus sur les activités d’AWS (Amazon Web Services), lire  ici le résumé de cette conférence par le site "Ecrans" de liberation.fr et  le résumé de la conférence que Werner Vogels avait fait en mars dernier au Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises (CIGREF) devant les responsables informatique des grandes entreprises, synthétisant un contenu qu’il a en grande partie repris dans cette conférence effectuée à l’EPITA.