Passer sa soutenance professionnelle depuis l’étranger

Depuis 3 ans, l’Ecole offre la possibilité aux stagiaires de fin d’étude partis à l’étranger de soutenir depuis le lieu de leur stage.

Ils utilisent Skype, Adobe Connect ou encore Google Docs. Depuis 3 ans, les Epitéens partis à l’étranger peuvent effectuer leur soutenance depuis le lieu de leur stage, dans des conditions quasiment identiques à celles de ceux qui l’effectuent en France. Cette année, cinq soutenances ont déjà été passées depuis l’étranger : depuis l’Allemagne, l’Angleterre, les Etats-Unis, et même depuis l’Australie.

Los Angeles3.jpgLaurent, étudiant parti effectuer son stage chez VMware, société californienne spécialisée en virtualisation, revient sur la soutenance qu’il a pu accomplir depuis son lieu de travail :

« Pour ceux qui sont embauchés à l’étranger, pouvoir passer sa soutenance en vidéoconférence est une véritable chance. Elle permet de s’acquitter de son dernier devoir d’étudiant sans avoir à se préoccuper de son organisation, laquelle peut très rapidement se compliquer. Ce n’est pourtant pas une épreuve ordinaire, et l’exercice est assez déroutant de prime abord : il faut parler à un rond, regarder un rectangle. Même si nous avons pris l’habitude d’utiliser la vidéoconférence pour téléphoner, ce type de soutenance est perturbant car nous sommes loin du traditionnel orateur face à son public, schéma auquel nous avons été habitués dès le collège. Il est impossible de faire des gestes ou de dessiner des schémas, alors une attention plus particulière doit être portée à la clarté des explications et des slides. La voix doit pouvoir véhiculer ce dont l’absence physique nous prive. »