Deuxième édition du colloque Green IT

Deuxième édition du colloque Green IT

Rencontre entre l’écologie et les nouvelles technologies, le Green IT met l’informatique au service du développement durable.

Le 21 Octobre 2010 de 14h à 19h aura lieu sur le campus la deuxième édition du colloque organisé par l’Epita sur le thème du Green IT, avec cette année un focus sur « les logiciels au service du développement durable ».

Les débats porteront sur la question de l’utilité des logiciels dans le cadre du marché d’échanges de crédits d’émission de gaz à effet de serre (GES), de leur fonction d’assistance à l’acheteur contemporain écologiquement « responsable », et de leur rôle d’optimisation de la stratégie « développement durable » des entreprises.

97059975.jpgL’après-midi s’organisera autour d’une séance plénière et de 3 tables rondes. Chaque table ronde comportera 4 participants environ, parmi lesquels des dirigeants des principaux éditeurs, des chercheurs et des utilisateurs de logiciels. Elle sera animée par un expert du domaine.

L’événement se clôturera par un cocktail, l’occasion pour les participants de rencontrer les intervenants et d’échanger sur leurs expériences.

 

Thèmes des tables rondes

Table ronde 1 : Les logiciels pour suivre et réduire les émissions de CO2

Le marché des outils de gestion et de suivi des émissions de carbone – ou Carbon Emissions Management Software (CEMS) en anglais – est promis à un bel avenir. Il pesait 380 millions de dollars en 2009 et connaîtra une croissance annuelle de 40 % jusqu’en 2017. Il atteindra alors 3 milliards de dollars. La table-ronde posera des questions telles que : Qui sont les acteurs ? Quel est le contexte juridique ? Quelles sont les principales fonctionnalités de ces outils ? Sont-ils faciles à déployer ?

Table ronde 2 : Les logiciels pour acheter responsable

Après Nike dans les années 90, les scandales liés aux conditions de production des biens manufacturés touchent désormais l’ensemble des entreprises. Récemment, Apple et Microsoft étaient montrés du doigt après la mort par suicide d’un 12ème ouvrier chez un sous-traitant. Malgré les éco-labels et ISO 26000, il est très difficile de sourcer ses fournisseurs sur les critères du développement durable. La table-ronde répondra à des problématiques telles que : Quels sont les outils qui aident les acheteurs ? Comment fonctionnent-ils ? Sont-ils à la hauteur des enjeux sociaux et sociétaux sous-jacent ?

Table ronde 3 : Les logiciels pour suivre et piloter la stratégie DD de l’entreprise

« On ne peut améliorer que ce que l’on sait mesurer » disait le physicien Lord Kelvin. Comment mesurer les effets concrets de la stratégie développement durable de l’entreprise ? Comment suivre chaque action dans le temps et de façon homogène quand on est une grande entreprise ? Les outils disponibles sont–ils à la hauteur ? Editeurs et utilisateurs confronteront leur point de vue lors de cette dernière table ronde.