Stages de fin d’étude : la voie royale vers l’emploi

Retour sur les premières tendances d’embauches d’Epitéens à l’issue de leur soutenance professionnelle.

Les Epitéens ne semblent pas connaître la crise. Sur le premier tiers environ (soit 85 étudiants) de la promo 2010 ayant soutenu avant la mi-juillet, 45 % ont indiqué être déjà embauchés alors que 3 semaines restent à courir avant la fin de leur stage. Et sur ces 45 %, 85 % le sont dans l’entreprise dans laquelle ils ont fait leur stage.

98375972.jpgL’éventail des entreprises qui recrutent est large : les 85 étudiants sont accueillis dans plus de 60 sociétés, parmi lesquelles des entreprises de services comme Capgemini ou Sopragroup, des éditeurs de logiciels, comme SAP Business Objects, ou encore des cabinets de conseil, comme Solucom. A l’étranger, comme précédemment, la société californienne VMware se distingue en prenant deux stagiaires qu’elle a ensuite embauchés.

Le salaire brut annuel moyen, hors avantages, est stable autour de 36 000 euros, avec en moyenne 2 000 euros d’avantages en nature en supplément, soit 38 000 € de revenu moyen annuel.

Ces chiffres restent à affiner pour l’intégralité de la promotion après les soutenances qui auront lieu en octobre et en janvier.