Deux étudiants lancent « l’intranet scolaire nouvelle génération »

Kévin Gast (21 ans, promotion 2011 majeure MTI) et Pierre-Lou Dominjon (21 ans, promotion 2011, majeure MTI également) sont tous deux en stage. Kévin et Pierre-Lou réalisent des applications pour les réseaux sociaux tels que Facebook pour makemereach. Ils travaillent tous deux autour du projet Intranedu qu’ils espèrent bien vendre un jour à tous les lycées de France.

Qu’est-ce qu’Intranedu, qui en a eu l’idée ?
Intranedu est un réseau intranet ultrasimple d’utilisation mis à disposition des enseignants et des élèves du secondaire. Pierre-Lou avait d’ailleurs réalisé l’intranet de son lycée avant même son entrée à l’EPITA, sous une forme encore plus simple. En discutant tous les deux, nous avons pensé que cet outil, très apprécié des élèves et professeurs, pouvait être développé de façon plus professionnelle tout en gardant en tête une certaine facilité d’utilisation.

lp2c.jpg

Que trouve-t-on sur Intranedu ?
Nous proposons un Intranet sur lequel on peut retrouver des échanges de messages, des liens hypertextes postés par des profs (vers des sites jugés éducatifs par l’enseignant), du partage de documents,  mais également les dernières « flashnews » sur les cours annulés. Les élèves peuvent envoyer des photos, mais seuls les délégués de classe les valident. De façon générale, tout le réseau intranet est modéré par une gestion des droits émanant de l’établissement.

C’est d’ailleurs à la fois un réseau Intranet et un portail d’établissement, ce qui est nouveau : il existait déjà des logiciels sur les absences, mais aucun axé sur la communication entre utilisateurs. Nous ajoutons le « plus » Intranedu : le professeur peut joindre directement l’élève pour lui signifier son absence et demander des éclaircissements. Intranedu crée du lien social pour désamorcer ou anticiper des conflits, du lien entre les profs et les élèves, dans les deux sens.

Le réseau permet également de renouer le contact avec les anciens de l’établissement. Enfin les enseignants se sont rendu compte qu’il constituait un excellent moyen d’initier les élèves à l’outil informatique. Les travaux demandés, lorsqu’ils sont rendus via le web, le sont en temps et en heure, car les élèves sont plus motivés avec un clavier qu’un stylo.

Ce réseau intranet est-il déjà employé par des lycées, des élèves ?
Oui, dans un regroupement de 3 lycées de Chalon-sur-Saône. Cela représente plus de 1 000 utilisateurs dont environ 70 professeurs. Nous pouvons ajouter les visiteurs "extérieurs" du site à ce chiffre : plus de 2 000 visiteurs uniques pour ce campus. Initialement, les fonctionnalités étaient minimes mais au fil des mois, leur nombre s’est développé devant l’arrivée de nouveaux besoins. Parfois les élèves ne peuvent pas se rendre à l’école (longue maladie) ou parfois ils en sont exclus pour une courte durée (problème disciplinaire) : notre outil permet de ne pas perdre le contact social et de récupérer les mille détails de la vie d’une classe permettant un retour sans accroc. En période de pandémie, également, imaginez à quel point Intranedu peut aider : voilà bien un virus qui ne passera pas par le portail !

Comment voyez-vous l’avenir de votre plateforme ?
Notre but est de fournir un produit modulaire et utilisable dans tous les établissements avec trois règles de bases : simplicité, efficacité, intuitivité. Nous nous sommes engagés dans cette voie.