Mon futur métier d’ingénieur dans les Green IT

Alexandre Gazuit (en quatrième année à l’EPITA, spécialité Multimédia et Technologie de l’Information) s’implique pour allier informatique et développement durable. Il a travaillé concrètement, lors de son dernier stage sur le terrain pour proposer une solution clef en main “Green IT”, du nom des techniques de l’information et de la communication dont la conception ou l’emploi permettent de réduire les effets négatifs de l’activité humaine sur l’environnement.

“Pendant six mois, j’ai travaillé chez Utopie, cabinet de conseil en développement durable pour Dekra qui gère des centres de contrôle technique pour automobiles.

J’ai créé un cahier des charges pour permettre aux franchisés Dekra de construire des centres techniques écologiques. Cette nouvelle génération de centres respecte la structure standard, sa surface, ses fonctionnalités indispensables mais doit intégrer certaines options écologiques comme une toiture végétalisée, une meilleure isolation, etc.

logo dekra.gifJ’ai donc participé à la conception d’un outil d’aide à la décision permettant aux franchisés de modéliser le type de centre écologique qu’ils souhaitaient. Ils se connectent sur une interface, entrent le nom de leur franchise (trois choix) et leur centre apparait à l’écran. Ils sélectionnent alors un certain nombre d’options écologiques qui viennent s’ajouter au modèle original. La page de restitution permet de visualiser l’aspect final, les impacts écologiques des options choisies (les bénéfices induits, également) comme la consommation carbone, l’énergie économisée, etc. Enfin l’aspect financier est abordé frontalement : le modèle fait état du surcoût de ce passage au “mieux écologique” par rapport à un centre standard.

Le cahier des charges propose également d’associer à chaque critère écologique une note et en fonction des options choisies d’attribuer une  seconde note globale au nouveau centre. Cette note globale permet la labellisation du centre (label interne) sur une échelle de une à trois étoiles. Il y a donc une démarche écologique au sein de la franchise ainsi qu’un élément de communication intéressant permettant de se démarquer intelligemment des concurrents.

Le travail consistait donc à élaborer de A à Z un projet informatique : conception, développement, test et déploiement. Toutes ces compétences sont abordées durant la scolarité à EPITA et je n’ai pas été dépaysé. Choisir une technologie et la conseiller au client, s’adapter à un réseau ou un langage déjà existant car l’application devait se greffer sur des bases plus anciennes : je n’ai pas été surpris par les demandes techniques.

En tant que futur ingénieur, j’ai conscience des enjeux portés par la développement durable et je recherche des missions ou un poste éco-conscient. Les Green IT en informatique me passionnent : j’aimerai pouvoir monter en compétence dans cette branche.”