Portrait d’enseignante : Marie-Laure Doucet

marielaure.bmp

 
 Marie-Laure Doucet, 54 ans, enseignante-formatrice dans le domaine de la communication, est intervenue dans de nombreux instituts avant de rejoindre l’Epita, il y a sept ans.
 
Après avoir obtenu une maîtrise d’histoire, Marie-Laure commence sa carrière en tant qu’enseignante dans un collège-lycée privé. La communication ayant toujours été son fil rouge, elle décide d’opérer une reconversion professionnelle en se spécialisant et en se formant à l’Analyse transactionnelle et à la Programmation Neuro Linguistique. A la fois technicienne et praticienne, Marie-Laure devient formatrice en communication orale et relationnelle dans des instituts de formation. «Je pense que chacun peut s’améliorer en utilisant son charisme, en sachant employer des mots percutants, en sachant se mettre en valeur et en tout cas en ne se mettant pas de bâton dans les roues. La prise de parole en public peut devenir un réel handicap pour celles et ceux qui ne savent pas s’exprimer face à un auditoire.»
 
Elle diversifie également ses interventions en Techniques de Recherche d’Emploi auprès des demandeurs d’emploi et auprès des personnes en cours d’acquisition ou de perfectionnement de la langue française.
 
Marie-Laure est une professionnelle constamment en formation pour rester à la pointe des techniques usuelles de communication. Elle se forme ainsi à l’hypnose ericksonienne, à la Communication Non Violente et au management de proximité.
 
A l’Epita, Marie-Laure enseigne aux étudiants de première année de cycle ingénieur la gestion personnelle. "Mes cours consistent à montrer aux jeunes de l’école comment être plus efficace, comment gérer leur trac, comment s’organiser et comment mieux gérer leur potentiel. C’est un vaste programme. Je leur enseigne également la gestion d’équipe. Je les accompagne au moment du 42sh (un des temps forts de l’année des ING 1). Je leur délivre des cours magistraux et un suivi par groupe. Depuis l’année dernière, l’Epita me demande d’animer aussi des séances de prise de parole en public. Je reproduis en fait les ateliers de l’association que j’ai créée, Terre de com ; chacun s’entraîne à prendre la parole en public dans des rôles partagés, et parvient ainsi à se valoriser, à prendre confiance en soi et même à se faire plaisir ! ".
 
logo_h74.jpg
 
Marie-Laure n’a pas pour autant mis sa passion de l’histoire de côté. Elle affiche, côté publication, deux ouvrages de vulgarisation historique. « Après avoir été enseignante dans un collège-lycée, j’ai été conférencière au Château de Versailles. J’ai écrit deux ouvrages destinés aux parents qui souhaitent préparer la visite de châteaux pour leurs enfants ; le premier concerne le Château de Versailles (Louis XIV, le Château de Versailles) et le second le Château de Chenonceau. (La Renaissance – Le Château De Chenonceau aux éditions Sides) »