Nouveaux accords internationaux au Mexique et en Corée du Sud

L’EPITA compte deux nouveaux partenaires très reconnus dans l’enseignement des sciences et technologies.

UDEM_campus_mars08.JPGUDEM_campus2_mars08.JPG
L’Universidad de Monterrey (UDEM) se situe près de la ville de Monterrey au Mexique à deux heures de la frontière nord-américaine. Fondée en 1969, cette petite université privée compte environ 7 500 étudiants et se distingue par la qualité de son programme en informatique. L’enseignement est majoritairement en espagnol mais certains cours de sciences et business sont enseignés en anglais. Une résidence étudiante peut loger les étudiants internationaux sur le campus et un incubateur d’entreprises comprenant une quinzaine de startups pourrait accueillir des stagiaires de l’EPITA à la suite d’un semestre académique à l’UDEM.

Konkuk_Campus.JPGKonkuk_Campus2.JPG

Konkuk University est classée parmi les 15 premières universités de Corée du Sud et offre un nombre important de cours en anglais en science et technologie. Fondée en 1948, c’est la plus grande université privée de Séoul avec 25 000 étudiants dont plus de 1 800 étudiants internationaux. Plusieurs prix Nobel font partie des enseignants-chercheurs. Les trois premiers étudiants coréens en échange devraient arriver à l’EPITA en février 2010.

Responsable des relations internationales de l’EPITA, Catherine Coquan a rencontré les représentants de l’UDEM et de Konkuk University aux conférences annuelles du NAFSA à Los Angeles et de l’EAIE à Madrid afin d’examiner les cursus et les possibilités de collaboration. Les accords signés concernent l’échange d’étudiants et de professeurs et la possibilité de réaliser des projets en co-tutelle.

De nombreuses universités ont été rencontrées lors des conférences internationales et d’autres accords sont en cours de discussion avec la Scandinavie, l’Angleterre et la Corée du Sud.