Lancement du premier portail des métiers de l’internet

portail internet.jpgLe secrétariat d’Etat chargé de la prospective et du développement de l’économie numérique et la Délégation aux Usages de l’Internet lancent le 1er portail dédié à la formation et à l’emploi dans le domaine des métiers de l’Internet et du numérique.

L’internet et les technologies de l’information transforment aujourd’hui la quasi-totalité des activités industrielles et de services. Les recrutements liés aux métiers du numérique revêtent désormais un caractère stratégique pour l’emploi et plus largement pour la relance économique. Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, a dévoilé le 8 juillet 2009 le Portail des métiers de l’Internet, un site Web conçu comme un vaste espace collaboratif destiné à décrypter ce que sont ces nouveaux postes.

Au cœur du projet : le référentiel des Métiers de l’Internet

Elaboré avec des professionnels de la formation et des entreprises du secteur des TIC, il permet aux internautes de consulter des fiches présentant des métiers et des formations répartis autour de douze grandes familles : gestion de projet, maîtrise d’ouvrage, éditorial, marketing et commerce, etc. Pour chacun de ces postes, le portail propose un descriptif, plusieurs instituts dispensant des formations débouchant sur ces métiers et des entreprises susceptibles d’embaucher des salariés les exerçant.

Un portail évolutif actualisé régulièrement

Le portail des métiers de l’Internet ne prétend pas s’appuyer dès son lancement sur un contenu exhaustif. Il sera enrichi par les universités, les entreprises et les internautes le consultant. Ils pourront également le compléter en suggérant de nouveaux métiers pas encore recensés en présentant de nouvelles formations, etc.

Nathalie Kosciusko-Morizet  nourrit l’ambition de « fédérer un écosystème autour du portail et de contribuer à le rendre interopérable avec d’autres plateformes autour d’un langage commun : le référentiel ». Le Secrétariat d’Etat chargé de la prospective et du développement de l’économie numérique et la Délégation aux Usages de l’Internet prévoit de faire du portail des métiers de l’internet un élément incontournable du paysage de l’emploi dans les TIC, non seulement pour les recruteurs et leurs futurs salariés, mais aussi pour les grands services publics.

Un partenariat avec des institutions de formation

Le portail est le fruit d’une politique de partenariat avec des institutions de formation comme Hetic (Hautes études des technologies de l’information et de la communication), le Celsa (école de journalisme, communication, marketing, etc.), l’acsel, Cap Digital, Alliance TICs, le GESTE, l’AFPA, Pôle Emploi, le Réseau Echangeur ou des associations professionnelles comme l’Aproged (association des professionnel du numérique) et l’ADBS (association de professionnelles de l’information et de la documentation). La plateforme devrait encore accueillir d’autres partenaires et proposer par exemple des liens vers leurs sites.