Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !

Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !

Du 21 au 25 mars 2022, les étudiants de 2e année en apprentissage du Cycle Expert de l’EPITA et ceux en 3e année du Bachelor Game Art & Creative Coding d’e-artsup ont relevé le défi du Gamefirst. Organisé sur les campus parisiens des deux écoles, ce workshop collaboratif était mené en partenariat avec la start-up Voodoo, « licorne » française de la création sur mobile de jeux vidéo hypercasual, soit des jeux très faciles à prendre en main et dont les parties ne durent que quelques minutes. Le but de cette semaine associant développement et design pour les huit équipes étudiantes ? Se challenger pour réaliser la meilleure Playable Ad (ou publicité jouable) !

 

 

Si vous avez un smartphone, il y a de grandes chances pour que vous vous soyez déjà essayé à une Playable Ad, ces publicités qui, à l’inverse des réclames traditionnelles, vous permettent d’essayer un mini-jeu, le tout en vous incitant ensuite à vous rendre sur l’App Store ou Google Play pour télécharger l’application associée. Et pour bien fonctionner, ces Playable Ads se doivent de posséder un gameplay simple et intuitif, ainsi qu’une jouabilité nerveuse et addictive, à l’image des jeux justement produits par Voodoo. « Les titres hyper-casual sont très courts, avec des mécaniques très simples, rappelle Pierre-Alexandre Bartel (e-artsup Bachelor promo 2022), membre de l’équipe lauréate et en charge de la partie UX/UI. Là, l’objectif était de travailler sur des parties de ces jeux encore plus courtes, des sortes de démos faites pour donner envie de télécharger l’application. » Pas forcément une mince affaire en seulement quelques jours surtout quand on part d’une feuille blanche. « Le brief de Voodoo était très clair, mais l’idée du jeu ne nous est pas tout de suite venue, précise son équipier, Nathan Podesta (EPITA Cycle Expert promo 2023), développeur. Nous avons d’abord dû réfléchir en équipe pour trouver une piste concluante qui, finalement, après de nombreuses heures de travail, nous aura permis d’obtenir cette première place ! » Une victoire qui récompense leur projet de jeu de Formule 1 sur circuit où l’utilisateur doit gérer la vitesse et maîtriser les virages en jaugeant la pression de son doigt sur l’écran (ou, sur desktop, la pression liée au clic de la souris).

 

Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !

Essayez la Playable Ads lauréate de cette première édition du Gamefirst de l’EPITA et d’e-artsup

 

L’alchimie au cœur du workshop

Également membre de l’équipe, Manon Arnault (e-artsup Bachelor promo 2022) confirme. Pour celle qui s’est occupé du graphisme, la clé de ce succès repose sur la cohésion de son groupe : « La semaine s’est déroulée très simplement ! Le premier jour, on a d’abord appris à se connaître avec quelques exercices, puis on a commencé à brainstormer sur l’idée que nous allions mettre en place pour le reste de la semaine. Une fois trouvé un concept nous plaisant tous, on a tout de suite travaillé à sa réalisation en définissant le rôle de chacun dans le groupe. » Une alchimie qui a séduit le jury, mais aussi les étudiants eux-mêmes comme l’explique l’autre développeur du projet, Thomas Moreaux (EPITA Cycle Expert promo 2023), dernier représentant du quatuor victorieux : « Cette semaine m’a beaucoup apporté grâce à cette association entre l’EPITA et e-artsup. Durant ces quelques jours, on a vraiment pu mélanger ces deux aspects très différents mais complémentaires que sont la programmation et l’information pure et dure d’un côté, et la création artistique et le multimédia de l’autre. C’était très sympa de pouvoir apprendre les uns des autres et de bien s’organiser. J’ai aussi trouvé très intéressant d’obtenir le point de vue concret et professionnalisant des équipes de Voodoo, avec des exemples sur le livrable et la création à rendre. »

 

Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !

Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !

Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !

 

Des professionnels séduits

Composé d’enseignants des deux écoles et de professionnels de chez Voodoo, le jury a salué l’investissement de l’ensemble des participants. « On a eu huit projets très diversifiés, certains en 2D, d’autres en 3D, et je félicite toutes les équipes pour avoir fait un si bon travail en respectant les normes des Playable Ads de chez Voodoo correspondant aux attentes du marché : les projets et leur rendu étaient très professionnels, surtout compte tenu du temps imparti ! », souligne Aya Mouawad, Senior Playable Ads Coordinator chez Voodoo. « Venir travailler avec ces jeunes talents était très enrichissant, pour eux comme pour moi, poursuit celle qui a été bluffée par les propositions. Artistes, game designers et développeurs ont su parfaitement avancer ensemble pour faire des projets uniques et je les pousse évidemment à continuer dans cette voie ! » Une incitation qui se traduira pour l’équipe gagnante par une invitation à passer une journée au sein de la licorne dédiée à l’hyper-casual. Avant d’éventuellement intégrer les équipes de Voodoo dans un futur proche ? « On ne sait jamais, assure Aya Mouawad avec le sourire. Mais ce qui est sûr, c’est que j’aimerais pouvoir tous les recruter pour profiter de leurs idées ! »

 

Gamefirst : les étudiants de l’EPITA et d’e-artsup charment la start-up Voodoo !