Business Week : quand les 4es années dirigent une entreprise « connectée »

Parmi les futurs ingénieurs de l’EPITA, beaucoup seront amenés à occuper des postes à responsabilités. D’autres encore se seront laissés tenter par l’entrepreneuriat. Voilà pourquoi l’école propose régulièrement des semaines d’immersion thématiques à ses étudiants leur permettant de découvrir les domaines (comptabilité, finance, RH, marketing, etc.) et contraintes inhérents au fonctionnement de n’importe quelle entreprise. C’est ainsi que les étudiants de 4 année ont participé en équipe à une Business Week au début du mois de juillet 2016. Le but de ce jeu de rôle ? Les mettre dans la peau de dirigeants de Connect’Health, une entreprise qui fabrique et commercialise différents produits « connectés » dans le secteur de la santé et du bien-être (brosses à dents, balances et montres). Retour sur cette expérience avec deux de ces néo-dirigeants : Ayoub Assaadi et Prosper Emmanuel Mbadi Bayebec (EPITA promo 2017).

business_week_2016_epita_entrepreneuriat_objets_connectes_entreprises_serious_game_decouverte_management_ingenieurs_pedago_semaine_thematique_05.jpg

Travailler dans le domaine des objets connectés vous intéresse ?
Ayoub : Oui carrément. C’est un marché intéressant et il est en pleine extension.
Prosper Emmanuel : C’est vrai. Il y a beaucoup d’opportunités.

Qu’est-ce que cette semaine vous a apporté ?
Ayoub : La gestion d’une entreprise n’est pas facile et la meilleure manière de réussir est de travailler en équipe peu importent les difficultés. Pour cela, il faut bien répartir les tâches entre nous et se faire confiance.
Prosper Emmanuel : Il faut aussi analyser la concurrence, faire des études de marché, gérer nos investissements, établir une stratégie marketing, gérer la masse salariale, etc. Toutes ces contraintes font que notre entreprise sera pérenne ou pas…

business_week_2016_epita_entrepreneuriat_objets_connectes_entreprises_serious_game_decouverte_management_ingenieurs_pedago_semaine_thematique_01.jpg

Ayoub (au centre) et son équipe

business_week_2016_epita_entrepreneuriat_objets_connectes_entreprises_serious_game_decouverte_management_ingenieurs_pedago_semaine_thematique_07.jpgL’équipe de Prosper Emmanuel (à gauche)

Qu’avez-vous le plus apprécié ?
Prosper Emmanuel : La compétition avec les autres entreprises. Nous devions faire des suppositions sur la stratégie des concurrents et définir nos propres stratégies dans le but de faire des bénéfices.
Ayoub : J’ai aussi apprécié le côté compétition, mais aussi la prise de décision ! Il fallait dès le début savoir quel marché cibler – haut de gamme ou bas de gamme -, quel produit mettre en avant, quels prix fixer pour chaque produit et assumer ces choix.

Quel a été votre rôle dans l’équipe ?
Ayoub : Vu que nous étions trois dans l’équipe, nous avions tous une double casquette, voire une « triple ». Je devais m’en occuper du côté marketing, du RH et je participais à la prise de décision des investissements à faire.
Prosper Emmanuel : C’était pareil pour nous. Du coup, chacun s’occupait d’un peu de tout, même si j’avais comme principale casquette celle du responsable des ressources humaines.

Est-ce que cela vous a donné envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?
Prosper Emmanuel : Oui, mais pas tout de suite : j’attends d’acquérir plus d’expérience avant de me lancer.
Ayoub : Ce n’est vraiment mon objectif pour l’instant, mais pourquoi pas un jour ! Cela reste une option envisageable.

business_week_2016_epita_entrepreneuriat_objets_connectes_entreprises_serious_game_decouverte_management_ingenieurs_pedago_semaine_thematique_03.jpgbusiness_week_2016_epita_entrepreneuriat_objets_connectes_entreprises_serious_game_decouverte_management_ingenieurs_pedago_semaine_thematique_04.jpg