Retour sur la finale d’Algoréa 2016, le concours d’algorithmique réservé aux élèves du CM1 à la 1re

Pour encourager les jeunes français et françaises à progresser en programmation et algorithmique, l’association France-IOI organise chaque année un grand concours ouvert aux élèves du CM1 à la 1re : le concours Algoréa. Après plusieurs étapes de qualification commençant par le concours Castor, auquel ont participé près de 350 000 écoliers, collégiens et lycéens, seuls 20 élèves ont réussi à se frayer un chemin jusqu’à la grande finale organisée du 26 juin au 1er juillet sur le campus de l’EPITA. Très relevée, cette dernière a consacré Victor Deng, qui repart ainsi avec une imprimante 3D Cubicon Style, premier prix de cette édition. L’occasion de poser quelques questions à ce champion en herbe qui soufflera bientôt ses 15 bougies.

finale_concours_algorea_2016_association_france_ioi_castor_gagnants_imprimante_3D_college_lycee_ecolier_epita_01.jpg

L’ensemble des organisateurs, entraîneurs, partenaires et finalistes d’Algoréa 2016

finale_concours_algorea_2016_association_france_ioi_castor_gagnants_imprimante_3D_college_lycee_ecolier_epita_02.jpgJoël Courtois, le directeur général de l’EPITA, et Victor Deng, le grand gagnant de cette nouvelle édition. L’imprimante a été offerte par la société iMakr

Qu’est-ce que cela fait de remporter le concours Algoréa 2016 ?
Victor : C’est une énorme surprise ! Au départ, je n’étais pas du tout qualifié et, finalement, après un désistement, mon frère a été sélectionné et je l’ai rejoint. Je ne m’y attendais pas du tout et je suis très content.

Est-ce que c’était ta première participation ?
Non, j’avais déjà participé l’année dernière et j’avais terminé à la 6e place.

Tu t’améliores donc d’année en année. Maintenant que tu as terminé premier, peux-tu encore progresser ?
Je peux forcément encore progresser ! Il y a des trucs qui ne sont pas encore de mon niveau. La preuve : je n’ai pas réussi à obtenir 100 points partout.

Qu’est-ce qui te plaît dans l’informatique et ce genre de concours ?
J’ai commencé à m’y intéresser à l’algorithmique en 2014 grâce aux Concours Castor Informatique et cela m’a rapidement plu. Avant cela, je programmais déjà.

Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui, à son tour, souhaiterait participer à ce genre de concours ?
De bien s’entraîner régulièrement et, surtout, de ne jamais laisser tomber !

Et sais-tu ce que sera le premier objet 3D que tu imprimeras ?
Non, pas du tout ! Il faut déjà que j’apprenne à utiliser l’imprimante ! En tout cas, c’est un beau cadeau. J’ai hâte de voir ce que je peux en faire !

Retrouvez France IOI sur son site Internet

finale_concours_algorea_2016_association_france_ioi_castor_gagnants_imprimante_3D_college_lycee_ecolier_epita_03.jpg

A gauche : Mathias Hiron (EPITA promo 1999), co-fondateur et président de France-IOI

finale_concours_algorea_2016_association_france_ioi_castor_gagnants_imprimante_3D_college_lycee_ecolier_epita_04.jpgLe deuxième de cette finale est reparti avec une tablette tactile remise par Apycat (représentée par Xavier Garrigue, son cofondateur)

finale_concours_algorea_2016_association_france_ioi_castor_gagnants_imprimante_3D_college_lycee_ecolier_epita_05.jpgfinale_concours_algorea_2016_association_france_ioi_castor_gagnants_imprimante_3D_college_lycee_ecolier_epita_06.jpgLes entraîneurs et encadrants de cette finale 2016

concours Castor