L’EPITA, lauréate du concours IBM Faculty Award 2015

L’EPITA, lauréate du concours IBM Faculty Award 2015

Robert Erra, le responsable du Laboratoire Sécurité et Système de l’EPITA (LSE), était présent au Summer Camp organisé par IBM France les 7, 8 et 9 juillet 2015 pour recevoir un IBM Faculty Award au nom de l’école. Il revient sur l’obtention de ce prix qui a pour but de récompenser et soutenir des projets portés par des universités et des écoles d’ingénieurs ou de commerce dans le monde entier.

epita_ibm_faculty_award_2015_projet_international_advanced_master_securite_cyberdefense_01.jpg

Qu’est-ce que l’IBM Faculty Award ?

Il s’agit en effet d’une compétition mondiale mais surtout d’une longue tradition chez IBM puisqu’elle a démarré en 1932 aux États-Unis. Les projets jugés comme les plus intéressants par IBM reçoivent alors une aide financière et, éventuellement, une aide plus globale, comme la possibilité de collaborer avec des laboratoires de l’entreprise. Cette année, la branche française d’IBM était particulièrement contente car, pour la première fois dans l’histoire du concours, la France a atteint la première place au niveau mondial au niveau du nombre de gagnants avec 13 représentants, dont l’EPITA.
Pour fêter cela, ils ont tenu à organiser une cérémonie pour les gagnants lors de la dernière journée de son Summer Camp qui réunissait entre 1 500 et 2 000 personnes d’IBM France, dont le nouveau président, Nicolas Sekkaki. Lors de cette cérémonie, chacun des gagnants devait présenter en 1 minute chrono son projet devant l’assemblée, ce qui était assez amusant. Pour l’anecdote, j’ai reçu un diplôme en main propre ainsi qu’un magnum de champagne !

En quoi consiste ce projet ?

J’ai proposé la création d’une nouvelle formation en cybersécurité dont l’appellation exacte est Information & System Security for Cyberdefense. Dans le dossier de candidature, il était demandé de répondre à différentes questions, comme par exemple « quel est l’intérêt d’IBM à aider le projet ? » et « qu’est-ce qu’IBM perd à ne pas vous aider ? » Dans les deux cas, j’ai à peu près répondu la même chose : il faut former des étudiants à la cybersécurité vu le manque cruel d’experts sur le marché français et International. Ce qui est amusant, c’est que la majorité des autres gagnants français n’avaient proposé qu’une création de cours et non d’une formation complète !

 

 

 

Que va apporter ce prix à l’EPITA ?

Grâce cet IBM Faculty Award, l’EPITA a remporté une aide de 10 000 dollars ainsi que l’assurance de pouvoir compter sur le soutien concret d’IBM une fois que notre projet vainqueur sera définitivement lancé. Pour l’instant, la mise en œuvre du projet a déjà commencé avec, dans un premier temps, l’ajout d’un cours à la spécialisation sécurité de notre International Master. Ce cours est un cours de pe test, c’est-à-dire une mise en situation très proche de la réalité où les étudiants doivent trouver les failles d’un système pour ensuite l’améliorer. Par contre, il faudra attendre 2016 pour voir le projet aboutir totalement avec le lancement d’une toute nouvelle formation.

Était-ce la première participation de l’école à ce concours ?

Je n’ai pas le souvenir d’une autre participation. D’ailleurs, cette première participation s’est faite un peu par hasard : un jour, Laurent Trébulle, le directeur des relations entreprises de l’école, est venu me voir pour demander si quelqu’un au LSE aurait un projet à présenter. J’ai répondu « oui ! ». J’ai alors appelé Josiane Gain, la correspondante d’IBM pour ce qui est des relations écoles, à qui j’ai expliqué rapidement mon projet. Elle m’a dit « ok, vous pouvez candidater, mais il est 19 h et la date limite c’est demain midi ». J’ai donc passé toute la nuit à préparer ce projet auquel je pensais déjà depuis longtemps – je crois même avoir commencé à y réfléchir dix jours après mon arrivée à l’EPITA ! Je tiens à remercier sincèrement Josiane Gain qui a été mon coach IBM ; elle m’a donné d’excellents conseils (à midi) et m’a grandement aidé à « nettoyer » mon projet.