Les étudiants de l’EPITA se préparent pour le Challenge du Monde des Grandes Ecoles et Universités 2015

Habituée à participer au Challenge du Monde des Grandes Ecoles et Universités (CDMGE), l’EPITA s’entraîne actuellement pour l’édition 2015 de ce Forum Métiers aux airs de compétition sportive créé par de grandes sociétés pour venir à la rencontre d’étudiants venus de toute l’Europe. Organisée le samedi 6 juin 2015 au Stade Charléty (Paris 13e), elle verra une trentaine d’étudiants de l’école tenter de briller lors de différentes épreuves. Tristan Roussel (EPITA promo 2017), président du Bureau des Sports (BDS), dévoile le programme qui attend les EPITéens et leurs supporters.

Crédits Photos : le Club Ephemere

epita_challenge_monde_grandes_ecoles_universites_bureau_des_sports_athletisme_football_etudiants_equipes_club_ephemere_2015_02.jpgCombien de représentants aura l’EPITA pour ce CDMGE 2015 ?
Pour l’instant, nous avons 37 sportifs et une bonne cinquantaine de supporters !

Quelles sont les épreuves auxquelles participeront les EPITéens ?
Nous avons deux équipes de football, l’une masculine et l’autre féminine, mais aussi des étudiants présents dans les épreuves d’athlétismes : 100 m femme, 100 m homme, 10 kilomètres, relais 4×400, relais 4×100, lancer de poids, saut en longueur et saut en hauteur.

L’école a-t-elle des objectifs particuliers ?
Nous espérons fortement avoir des résultats dans les catégories de football, que ce soit masculine ou féminine. Dans tous les cas, nous avons confiance en nos étudiants et savons qu’ils vont faire quelque chose de bien !

L’EPITA compte-t-elle déjà des « champions en herbe » ?
Oui ! Dans l’équipe de foot masculine par exemple, il y a des étudiants qui évoluent dans des clubs et participent à des championnats régulièrement. Certains arrivent souvent premier de leurs groupes.

Au niveau de l’entraînement, comme cela se passe-t-il ?
Le BDS suit ça de près. Nous organisons ainsi des entraînements sportifs et physiques spécialement pour le CDMGE. Toutefois, la plupart des étudiants s’entraînent également en plus de leur côté. Nous leur conseillons d’ailleurs très fortement.

Qu’est-ce qui est prévu du côté des supporters ?
Nous leur donnons rendez-vous plutôt dans la journée du 6 juin afin de leur distribuer des t-shirts et leur expliquer le bon déroulement. Cela leur donnera un avant-gout de l’événement !

L’école vous aide-t-elle pour votre participation à la compétition ?
Bien sûr : la vie associative de l’EPITA nous aide beaucoup dans l’organisation. Elle nous a également débloqué des fonds qui nous ont notamment servi à nous équiper en maillots. Nous en sommes très contents !

D’autres rendez-vous sont-ils prévus par le BDS après le CDMGE ?
Oui car nous comptons organiser plusieurs rencontres sportives et notamment un tournoi entre les écoles du Groupe IONIS – c’est même l’un de nos plus gros projets. Ce sera une sorte d’olympiades IONIS Education Group !

epita_challenge_monde_grandes_ecoles_universites_bureau_des_sports_athletisme_football_etudiants_equipes_club_ephemere_2015_01.jpg


Le Bureau des Sports de l’EPITA, une association qui aime la compétition
En plus du CDMGE, le BDS de l’EPITA participe à de nombreux événements quand il n’en organise pas lui-même. « Nous participons aux championnat universitaires de football et de basket, explique ainsi Tristan. Nous avons également d’autres sports au sein de notre association comme du badminton, du volley ou encore du parkour. »