« Girls Can Code! » : un stage de programmation gratuit pour filles organisé à l’EPITA du 25 au 30 août

Du 25 au 30 août, l’EPITA accueille le stage de programmation « Girls Can Code! » à l’initiative des associations Prologin et France-IOI. L’école prouve ainsi une nouvelle fois sa mobilisation pour la promotion de l’informatique auprès du public féminin.

girls_can_code_epita_prologin_france_ioi_01.jpgLes récentes publications de grandes entreprises américaines telles que Twitter, Pinterest, Facebook ou encore Google ont montré que les femmes sont toujours peu nombreuses à occuper un poste à responsabilités en informatique. Quand on sait que près de 191.000 de postes vont être à pourvoir dans l’informatique d’ici 2022, dont 90.000 pour les seuls ingénieurs, on se dit qu’il est grand temps de réagir et de prouver une fois pour toute que les hommes n’ont pas l’apanage du code et de la programmation. C’est dans cette optique que Prologin, association étudiante de l’EPITA connue pour son Concours National d’Informatique, et France-IOI, association sponsorisée par l’école et impliquée dans les Olympiades Internationales d’Informatique, unissent leurs forces en lançant « Girls Can Code! ». Organisé du 25 au 30 août à Paris, « Girls Can Code! » est un stage de programmation entièrement gratuit (hébergement compris) et ouvert à toute jeune fille qui n’est pas encore détentrice du baccalauréat. Pour tenter d’y participer, il vous suffit de remplir le formulaire disponible sur le site de l’événement avant le 8 août.

girls_can_code_epita_prologin_france_ioi_02.jpg


L’EPITA, une école très mobilisée auprès de la gent féminine
Jamais à cours d’une initiative pour sensibiliser (et fédérer) le public féminin autour des enjeux de l’informatique, l’EPITA organise et participe à de nombreux programmes et projets allant dans ce sens. On retrouve ainsi l’école derrière la création du projet Femme Ingénieure (avec les écoles ESME Sudria et IPSA), une plateforme dont le but est de montrer que l’ingénierie est une voie ouverte et prometteuse pour toutes les jeunes femmes, et du Prix Excellencia, le trophée des femmes « High-Tech ».