Hervé Droit, étudiant et entrepreneur

Si vous êtes habitué à traîner vos guêtres (ou plutôt vos doigts) dans la section jeu de l’AppStore, vous avez peut-être eu l’occasion de tomber sur MakeItBad, une appli mobile au concept original puisqu’elle propose au joueur de gagner grâce à ses mauvaises réponses. Figurez-vous que son créateur n’est autre qu’un étudiant d’EPITA, promo 2015, également membre de 3IE, l’Institut d’innovations informatiques de l’école. Son nom ? Hervé Droit.

herve_droit_epita_3IE.jpgComment t’es-tu retrouvé à te lancer dans la création d’applis ?
Je faisais déjà un petit peu de Web design et du développement de sites au lycée mais j’ai très vite pensé que les applis mobiles représentaient l’avenir. Je me suis tout de suite penché sur les iPhones – car j’en possédais un – mais ce n’est qu’à partir de ma deuxième année à l’EPITA que j’ai vraiment commencé. Au début, j’étais un peu curieux de savoir ce qu’on pouvait faire vu que ce téléphone intègre un GPS, un appareil photo, un accéléromètre… Bref, plein de composants avec lesquels on peut s’éclater.

Quelle a été ta première appli commerciale ?
Une appli très standard pour une association de bénévoles qui permettait de parcourir le flux de leur site Internet, s’inscrire, se connecter, etc. C’est surtout chez 3IE que je me suis retrouvé à devoir me pencher sur des applications d’une complexité supérieure, notamment une appli pour un site de rencontres : c’était le premier gros projet sur lequel j’ai pu travailler et où j’ai pu collaborer avec plusieurs personnes.

Appli_makeitbad_01.jpgQuand es-tu rentré chez 3IE ?
En 3e année, soit la première de section ingénieur. J’avais décidé d’intégrer 3IE au deuxième semestre : j’y ai travaillé pendant 6 mois en parallèle de mon cursus à l’EPITA. Ensuite, sur le stage de tronc commun qu’on devait faire, j’ai aussi décidé de le faire chez eux. Depuis septembre je suis donc à temps plein à 3IE. D’ailleurs, je vais sûrement y rester dans le cadre de mes études.

En quoi EPITA et 3IE t’ont aidé à perfectionner tes développements d’applis ?
EPITA m’a aidé pour toute la base de gestion de projet et de développement. On y apprend plein de langages différents et les bases de la programmation, ce qui permet de répercuter cela sur à peu près n’importe quel langage. De son côté, 3IE me permet d’intégrer tout ce que j’ai appris à l’école dans une technologie qui m’intéresse. Il y a quasiment autant d’employés que d’étudiants, ce qui fait que je suis aussi entouré par des gens qui font du design – ce qui manquait notamment à mes applications – mais aussi un lead developer qui fait de l’iPhone depuis près de 5 ans. Enfin, en plus de 3IE, je travaille aussi beaucoup par moi-même. Cela m’a appris pas mal de choses, notamment sur le plan business : c’est quelque chose qu’on rencontre quand on est seul face à la problématique de populariser son appli.

Ton application MakeItBad a justement été sponsorisée par Radio FG. Comment tu t’y es pris ?
MakeItBad, c’était ma première grosse appli dans laquelle j’ai dû intégrer des éléments de design : derrière, il y a des heures et surtout des nuits de développement. A la base, je n’avais jamais fait de jeu et je voulais donc voir comment en faire un. J’ai commencé par un truc simple, un QCM. Et de ce QCM, je me suis dit pourquoi ne pas faire un jeu où il faut « répondre faux ». Pour Radio FG, j’y suis allé les voir au culot : l’appli leur a plu et le partenariat est né, ce qui a permis d’avoir de la pub gratuitement, comme par exemple sur leur page Facebook qui est suivi par plusieurs dizaines de milliers de personnes. Du coup, ça a pas mal marché et a été repéré par pas mal d’autres sociétés intéressantes. Pour un petit jeu fait maison, c’est quand même un bon petit succès d’un point de vue personnel.

Retrouvez MakeItBad sur Facebook ou sur l’AppStore


Après MakeItBad, PhotoWizz
Deuxième grosse application développée par Hervé Droit, PhotoWizz permet de faire des portraits tout en prenant également en photo l’environnement autour du sujet photographié. Pour le design de cette application rêvée par tous les amateurs de selfies, Hervé s’est cette fois-ci associé à Laëtitia Homo, actuellement étudiante à SUP’Internet (promo 2015). On lui souhaite le même succès que MakeItBad.

appli_photowizz_01.jpg

Retrouvez PhotoWizz sur son site Internet, Facebook, Twitter ou sur l’AppStore