Trois médailles françaises aux Olympiades Internationales d’Informatique 2012

La 24e édition des Olympiades Internationales d’Informatique (IOI) se tenait la semaine du 23 au 30 septembre, à proximité du Lac de Garde, dans le Nord de l’Italie. Trois des quatre participants de l’équipe de France, soutenue par l’EPITA, reviennent avec une médaille.

Une compétition pour les – de 19 ans

Cette année encore, la France ramène des médailles des IOI, l’une des plus prestigieuses compétitions d’informatique au monde, réservée aux moins de 19 ans qui ne sont pas encore titulaires du bac. Simon Mauras (18 ans, entrant en classe préparatoire) revient avec de l’argent. Jules Pondard (17 ans, en terminale) et Auguste Olivry (17 ans, entrant lui aussi en classe préparatoire) ont décroché le bronze. Leur camarade, Gabriel Barrutia (18 ans, entrant en classes préparatoires), manque de peu cette même médaille. Le classement général est disponible ici.

Cette édition italienne des olympiades était placée sous le signe de Léonard de Vinci, illustre ingénieur à qui certains prêtent l’invention de la première machine à calculer, mère de tous les ordinateurs actuels. 324 participants originaires de 81 pays se sont échinés à résoudre les six problèmes conçus par le Comité scientifique de l’IOI, à raison de trois problèmes de programmation algorithmique à résoudre en 5 heures en une journée.

L’EPITA aux côtés des lycéens

L’équipe de France, sous la houlette de l’association France-IOI, présidée par Mathias Hiron (EPITA promotion 1999) et soutenue par l’école, s’est entraînée 10 jours en prévision de la compétition, en plus des quatre stages d’entraînement annuels. « Une bonne partie de l’entrainement se fait sur notre site, précise ce dernier. Les niveaux vont de l’apprentissage des bases de la programmation au perfectionnement en vue de participer aux Olympiades. De nombreuses personnes qu’on entraîne entrent à l’EPITA. L’implication de l’école dans l’association France-IOI montre bien sa volonté d’aider les jeunes encore au lycée à progresser en programmation algorithmique. »

Les projets de France-IOI ne s’arrêtent pas à la préparation aux Olympiades : « Depuis quelques années, la programmation et l’algorithmique ont été introduites dans les programmes de mathématiques au lycée. On a donc conçu du contenu spécifiquement dans ce cadre. Les enseignants peuvent utiliser notre plateforme pour leurs cours. Tout se fait sur le site. On y trouve des cours ainsi que des exercices pratiques. Ce contenu destiné aux lycées constitue le premier niveau de toute la progression que l’on propose. Les lycéens, après avoir appris les bases nécessaires pour les cours, peuvent continuer à apprendre la programmation. On participe par ailleurs à l’organisation du concours Castor Informatique, un concours destiné à des élèves n’ayant pas de connaissances préalables en informatique, et destiné à leur faire découvrir les sciences du numérique. On comptait 46 000 participants en 2011. La prochaine édition aura lieu en novembre prochain. »

Félicitations à l’ensemble de l’équipe de France 2012.