Yakas et Acus, garants de la transmission entre promos

Ces étudiants, tuteurs, occupent une place centrale dans la pédagogie et l’organisation de l’école ; ils accompagnent les plus jeunes et créent du lien entre les promotions.
 
« Un Acu, ou Assistant C Unix, est un tuteur, élève de troisième année du cycle ingénieur, qui est là pour aider les élèves de première année du cycle dans la réalisation technique de leurs projets informatiques, explique Julien Truchet (EPITA promo 2013). Les Yakas (pour Yet An Other Kind of Assistant), sont des tuteurs plus attentifs à la méthodologie et à la qualité globale des projets et de la documentation associée. Recrutés par leurs prédécesseurs pour leurs qualités techniques et pédagogiques, formés à leur mission essentielle dans la création du lien entre promotions, Yakas et Acus assistent les professeurs dans l’encadrement des projets de première année. » Acus et Yakas sont des maillons essentiels de la dynamique de solidarité et de transmission entre promotions propre à l’EPITA.

Yakas_2012.jpg 
Membres de l’équipe des Yakas 2011-2012

Les Acus : maîtres-nageurs de la « piscine »

Le rôle des Acus est particulièrement important à l’occasion de ce moment majeur de la vie d’un Epitéen : la fameuse « piscine » de l’EPITA, qui intervient traditionnellement au mois d’octobre et fonctionne pour les élèves de 3e année comme un véritable baptême d’entrée dans le cycle ingénieur de l’école. Lors de cet événement d’une durée de dix jours entiers, ces élèves sont entièrement encadrés par les Acus, reconnaissables à leur t-shirt caractéristique. « Organiser la période de la piscine est une préparation lourde, qui demande un investissement important, et qui commence dès le début du mois de juillet. Cette expérience à haute responsabilité, m’a beaucoup appris et servi, aussi bien au niveau académique que professionnel », commente Julien Delhommeau (EPITA promo 2011), ancien chef des Acus, à présent responsable logiciel pour 24/7 Real Media.
 
Une formation de formateur

Etre Acu est une véritable formation, qui requière compétence, engagement, polyvalence  et discipline. Au sein de l’équipe des Acus, certaines fonctions sont occupées en permanence par les mêmes : il y un chef, un trésorier, un responsable qualité. Les autres fonctions sont réparties chaque jour entre membres. Le programme d’une journée, appelé « projet », est préparé par deux d’entre eux. Il y a les Acus qui préparent et animent les ateliers, ceux qui préparent et encadrent les TP, ceux qui surveillent les étudiants et sont à leur disposition pour répondre à leurs questions pendant la batterie d’exercices de la veillée nocturne, ceux qui évaluent les exercices effectués par les étudiants pendant la nuit, ceux qui vérifient le bon fonctionnement du système, ceux qui s’occupent de la logistique ou encore du ravitaillement de l’équipe d’Acus en nourriture.

4acus.jpgEquipe d’Acus lors de la piscine de l’année 2010-2011 

Pour Kevin Gast (EPITA promo 2011), ancien Acu lui aussi, aujourd’hui chef de projet technique pour Publicis Net et enseignant en bio-informatique à Sup’Biotech, l’école de biotechnologies du Groupe IONIS, « la piscine, qui soumet les élèves à un rythme intensif, leur permet de se rendre compte s’ils sont faits ou non pour l’école. Elle fonctionne aussi comme une mise en jambe pour l’année. Pour un Ancien, elle constitue un moment inoubliable des études, à plus forte raison quand lorsque l’on a eu la chance, comme moi, d’avoir également fait partie des rouages et été de l’autre côté : Acu. Cette expérience a fortement contribué à développer chez moi le goût de la transmission et de la pédagogie. »