Palmarès l’Etudiant 2012 des écoles d’ingénieurs après-bac

D’après le classement annuel de l’Etudiant des écoles d’ingénieurs après bac, l’EPITA conforte sa position dans les écoles groupe B des écoles d’ingénieurs après-bac, derrière le premier groupe d’écoles A/A+. L’école se distingue dans ce classement notamment par sa proximité avec les entreprises, pour laquelle elle a reçu la note maximale (trois étoiles). 
Une progression globale

« Principal enseignement : les écoles d’ingénieurs dans leur ensemble sont en progression », rappelle l’Etudiant. « Une insertion professionnelle rapide, de bons salaires dès la sortie : les écoles d’ingénieurs ne connaissent pas la crise » ajoute  le magazine qui explique que les écoles après-bac « doivent leur croissance à leur politique internationale, et notamment l’accueil d’étudiants étrangers », comme c’est le cas de l’EPITA.

classement2012.jpg
Selon l’Etudiant, les écoles d’ingénieurs sont les établissements qui enregistrent la meilleure progression en termes d’insertion professionnelle : « La dernière enquête de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) le montre clairement : le taux d’emploi qui progresse le plus, et qui aussi est le plus élevé, est celui des titulaires d’un diplôme d’ingénieur. Ainsi, 78 % des ingénieurs diplômés en 2010 avaient un emploi au printemps 2011, contre 71 % pour l’ensemble des jeunes diplômés de niveau bac+4 et bac+5 de l’année précédente. Soit une augmentation de 14 points en 1 an. »

Des liens plus étroits avec les entreprises

« Plus globalement, les écoles d’ingénieurs engagent une nouvelle étape dans leurs relations avec les entreprises, pour à la fois les faire participer à la vie de l’établissement et assurer les moyens de leur développement. »

Comme le rappelle l’Etudiant, de plus en plus de lycéens privilégient les écoles après-bac pour leurs études supérieures, de quoi laisser augurer un bel avenir pour l’EPITA.