« HTLM5 : De la page Web à l’application Web »

2jonathan-verrecchia.jpg

Jonathan Verrecchia (EPITA promo 2011) vient de publier chez Dunod un livre sur HTML5. Entretien.

Jonathan Verrecchia (EPITA promo 2011), 23 ans, est développeur Web front-end et spécialiste HTML5. Il a développé Initializr – un outil qui permet de générer des projets HTML5 prêts à l’emploi pour faciliter la vie des développeurs. Ce projet codé en un soir a connu un succès fulgurant : huit mille visiteurs dès le jour de sa mise en ligne et une moyenne de 30 000 visiteurs mensuels depuis. Il anime les blogs HTML5-CSS3.fr et verekia.com et est contributeur d’HTML5 Boilerplate – plateforme de développement HTML5. Il a cosigné le livre HTLM5 : De la page Web à l’application Web en parallèle de son stage de fin d’études dans la société de service en ingénierie informatique (SSII) SFEIR.

En quoi consiste votre ouvrage ?

Le livre enseigne HTML5 aux développeurs web afin qu’ils mettent à jour leurs connaissances des standards du Web et puissent profiter des dernières innovations disponibles. Il s’agit d’un livre d’environ deux cent soixante pages dont la moitié est consacrée à HTML et l’autre au JavaScript – les deux composantes essentielles d’HTML5. Le livre contient de nombreuses démonstrations ainsi qu’un site permettant de les tester et inclut également des “fiches cuisine” afin de garder sous la main les informations les plus importantes une fois la lecture de l’ouvrage terminée.

2HTML5Logo.pngQu’est-ce que HTML5 ?

HTML5 est la nouvelle version de la spécification HTML rédigée par le W3C, un organisme responsable de la standardisation des technologies du web. Il ne s’agit pas d’un nouveau langage à part entière, mais d’une amélioration de l’HTML, et surtout du JavaScript. Cela peut d’ailleurs surprendre mais HTML5 c’est avant tout du JavaScript ! Et pour être honnête, il s’agit surtout d’un terme commercial dont de nombreuses entreprises abusent pour sembler modernes. Il a été inventé pour combler les lacunes de la plateforme web, qui est confrontée à la richesse des plateformes natives de type smartphones et tablettes. L’idée est donc de rendre les pages Web plus proches des applications natives, en déportant de nombreuses fonctionnalités propres au natif vers le navigateur.

2fnac.jpg

Est-ce une révolution?

HTML5 enrichit les navigateurs Web de nombreuses fonctionnalités très intéressantes. Sur les mobiles par exemple, il apporte la capacité à géolocaliser son smartphone, à gérer les coupures de connexion, ou encore à améliorer l’expérience utilisateur générale des pages web affichées sur mobile. L’accès au matériel et aux applications spécifiques des téléphones telles que prendre une photo avec la caméra, obtenir l’orientation du gyroscope ou encore accéder à la liste des contacts font partie de toutes les améliorations qui vont petit à petit continuer à apparaître et à se standardiser via HTML5. Il s’agit effectivement d’une révolution, mais d’une révolution progressive et douce, qui ne s’arrêtera pas. Elle est en effet en permanence nourrie des nouvelles idées du W3C pour améliorer le Web, et le rapprocher le plus possible de l’expérience des applications mobiles natives.

Premier bilan : quel résultat ?

Le livre s’est très bien vendu depuis sa sortie avec environ mille volumes achetés depuis juillet, ce qui est un bon chiffre dans ce domaine de l’édition. Sur un plan plus personnel et professionnel, la rédaction de cet ouvrage m’a déjà ouvert de nombreuses portes, je le vois donc comme un tremplin pour la suite de mes aventures.

Quel souvenir gardez-vous de vos années à l’EPITA ?

J’ai suivi le cursus EPITA complet en cinq ans. J’ai personnellement apprécié la prépa intégrée, qui permet de démarrer les années d’ingénierie avec un premier bagage technique solide. La piscine du début d’ING1 reste un bon souvenir de travail intense entre amis, mais le reste du premier semestre d’ING1 a été très difficile pour moi, car il exige une haute concentration et de l’endurance sur une longue durée. J’ai ensuite passé six mois en Erasmus en Espagne pour récupérer, ce qui est d’ailleurs une expérience formidable à vivre au moins une fois dans sa vie.

2livre-html5.jpg

« HTLM5 : De la page Web à l’application Web » de Jonathan Verecchia et Jean-Pierre Vincent (Dunod)