Les premiers pas d’un apprenti de l’EPITA

2photoMinouBakana.jpg

Interview de Minou Bakana (EPITA promo 2013), qui revient sur sa première année d’expérience en apprentissage à l’école.

Minou Bakana a 21 ans. Après l’obtention d’un baccalauréat scientifique en 2006 et plus de deux années passées en mécanique à la faculté de Pierre et Marie Curie (Paris VI), il se réoriente vers l’informatique et obtient un DEUG dans cette discipline. Il décide alors d’entrer en apprentissage à l’EPITA.

Pourquoi avoir choisi le cycle apprentissage de l’EPITA ?

J’ai choisi le cycle apprentissage sur les conseils d’un ami. En effet, l’université donne un accès restreint à l’information sur les débouchés possibles des études et l’éventail des disciplines abordées est tellement large que l’on s’y perd. Je sentais que j’avais besoin d’être encadré et de bénéficier d’un enseignement plus concis, mieux orienté vers le but ultime de toute étude supérieure: l’entreprise. C’est là qu’un ami, aujourd’hui étudiant en 2e année, est intervenu pour me convaincre de le rejoindre.

Comment se passe la vie d’un apprenti à l’EPITA ?

A l’EPITA, le rythme est assez soutenu car on doit s’occuper de nombreux projets en dehors de nos cours et de notre travail en entreprise. Beaucoup de connaissances doivent être acquises en des temps très courts. Organisation, abnégation et sens du travail en groupe sont les maîtres mots. Il ne faut jamais baisser les bras.

imagepiscine.jpg

Les projets sont souvent très intéressants et nous permettent d’approfondir nos connaissances en programmation (C, C++). L’apport, indéniable pour moi, se situe au niveau de la remise en question perpétuelle à laquelle l’école nous convie : à chaque nouveau projet, on doit apprendre de nouvelles techniques, appréhender de nouvelles technologies, et les maitriser en très peu de temps. Cette philosophie de l’adaptabilité est très en phase avec les besoins du monde professionnel, car j’ai pu constater qu’il était rare que des managers soient prêts à se former un interne sur une nouvelle technologie pendant de longs mois. De plus, la charge de travail nous oblige à être organisés et attentifs au moindre détail.

Comment se déroule l’intégration en entreprise ?

Je travaille chez Generali, troisième assureur européen, au niveau de la direction des systèmes d’information et d’organisation. J’ai d’abord été formé par un tuteur au sein de l’entreprise sur les différentes technologies utilisées (J2EE, Struts, Hibernate, Spring, Maven, etc.) et je développe aujourd’hui des petites applications pour mon équipe.

Je suis aujourd’hui complètement intégré dans l’équipe qui s’occupe du développement et de la prise en charge des incidents et je travaille sur un outil de pilotage commercial dont se sert l’ensemble des utilisateurs de la direction commerciale du marché des entreprises.

——————————————

L’apprentissage est un choix possible pour ceux qui souhaitent entrer à l’école. Il permet une poursuite d’études rémunérée qui associe une formation pratique en entreprise et un enseignement théorique à l’enseignement délivré par l’école. A la fin de son cursus, l’apprenti obtient le titre d’expert en ingénierie informatique de l’EPITA.

Pour plus de renseignements, cliquer ici.