L’EPITA repousse les possibles de l’Internet des Objets

Le 1er décembre 2010, à la Maison des Métallos à Paris, la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), Musiques et Cultures Digitales (MCD), nod-A, acteur impliqué dans les milieux de l’innovation et de la création numérique et l’EPITA organisent le premier événement français du "Council for the Internet of Things" pour explorer le monde des objets intelligents, connectés, interactifs et communicants avec les entrepreneurs, les designers et les artistes…

 2objets.jpg

sources: ReadWriteWeb France

"Un jour, votre frigo pourra vous dire que vous êtes à court de lait, vos bagages auront une puce RFID pour ne pas être égarés et votre maison sera automatisée via Twitter."

Au delà des questions fonctionnelles, de celles concernant l’infrastructure et les protocoles de communication, la révolution de l’internet des objets est aussi d’ordre humain. La mise en réseau de multiples données quotidiennes engendre une possible mutation de notre environnement et notamment une transformation sociale à multiples facettes. La création actuellement foisonnante dans le domaine des objets communicants s’approprie ces nouveaux outils et par la critique, fait de ce sujet un espace d’expérimentation source de nombreux possibles.

Ce rassemblement vise à réunir tous les acteurs de cet univers afin de discuter des évolutions technologiques et sociétales induites par ces nouvelles façons de communiquer, de consommer, de s’informer, de jouer…

Il démarrera par une matinée de conférences avec un "défilé d’objets". Parmi les intervenants, il y aura notamment Gérald Santucci de la Commission européenne, président du groupe de travail sur la technologie RFID (Radio Frequency Identification), Gilles Privat, senior scientist chez Orange Labs, Xavier Barras, directeur de l’innovation de GS1, Marleen Stikker, présidente de Waag Society, et Rob van Kranenburg, fondateur de Council. Seront également présents les artistes et créateurs Mélanie Rieback, de RFID Guardian, Kate Rich, de Feral trade courier, Olga Kisseleva, du studio du même nom et Natacha Roussel, d’experientiae electricae.

L’après-midi sera consacrée à des ateliers de mise en pratique, puis une table ronde de clôture aura lieu, avant une soirée où tout le public est convié :

14h – 17h00 : workshops/ateliers pour croiser les compétences de chacun avec des technologies et software innovant:

• Nouveaux objets de plaisir connectés, par Yann Minh

• Textile et tactile par le CEA LITUS, par des intervenants de XY interaction et experientiae electricae

• Gaming (Role playing Things) par Summ()m

• intervention de Philippe Langlois, de /tmp/Lab

17h – 18h00: Table ronde de clôture

• Rafi Halidjian, Open sen-se

• Regine Debatty, www.we-make-money-not-art.com

• Usman Haque, Pachube

• Bernard Benhamou, délégué aux usages de l’Internet au ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur

20h – 23h : Soirée «Le monde de l’Internet des Objets»


• Intervention Dorkbot

• Une soirée ouverte à tous

• des projets artistiques, une sélection d’objets communicants et des ateliers

• Un public qui découvre manipule et expérimente

• Au programme détournements, bricolages bizarres, électrique et communicants.

• Une performance, des ateliers «les mains dans le cambouis»

Préinscriptions déjà en ligne

Infos pratiques:

L’Internet des Objets Mercredi 1er décembre – Maison des Métallos

94 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris

10 h 00 – 19 h 30 : Conférences – Workshops – Démos

À partir de 20 h 00 : Soirée Dorkbot entrée libre (sur inscription)

Invitations et tarifs préférentiels pour les membres du Groupe IONIS

Contact : Corinne Bréchoire, EPITA – corinne.brechoire@epita.fr