Portait d’enseignant : Adrien Pain

pain-thumb-150x198.jpgAdrien Pain est ingénieur optimisation chez EURODECISION, une entreprise de 50 personnes spécialisée dans la Recherche Opérationnelle (RO) et l’édition de logiciels d’optimisation. Issu de l’option SCIA, c’est aux étudiants de cette même spécialisation qu’il enseigne aujourd’hui la Programmation par Contraintes et la Programmation Linéaire.  
 
Après la spécialité SCIA (Sciences Cognitives et Informatique Avancée) qu’il a terminée en 2005, Adrien a décidé de poursuivre son parcours avec un Master « Informatique Décisionnelle » à l’université de Paris-Dauphine. Les cours, dispensés, par des enseignants-chercheurs du LAMSADE (Laboratoire d’Analyse et Modélisation de Systèmes pour l’Aide à la Décision), sont orientés Recherche Opérationnelle, Bases de données et Systèmes Multi-Agents (SMA). « J’ai suivi cette année complémentaire dans le but initial de poursuivre une thèse en SMA, mais finalement j’ai décidé de postuler chez Eurodecision en fin de Master. » Parallèlement à son travail d’ingénieur chez Eurodecision, Adrien enseigne la Programmation par Contraintes et la Programmation Linéaire aux élèves d’ING2 en spécialité SCIA à l’Epita. Il fait également passer les soutenances de fin d’études des ING3 SCIA.
 
Chez Eurodecision, Adrien participe à des projets de RO pour des grands groupes industriels. « J’ai par exemple travaillé pendant deux ans pour le pôle RO d’Air France sur des logiciels de planification automatique du personnel naviguant. Tous ces logiciels font appel à de la Programmation Linéaire afin de construire des plannings de coût minimal, respectant les contraintes du personnel, prenant en compte les desideratas des navigants, etc. »
Il a également travaillé pour STEF-TFE, la Compagnie des Wagons-Lits, la SNCF… Tous les projets réalisés avaient un point commun : la Recherche Opérationnelle, une discipline à la frontière des maths et de l’informatique.
 
Cette discipline, il l’enseigne à l’Epita sous forme de deux modules: la Programmation par Contraintes (PC) et la Programmation Linéaire (PL). « Ce sont des technologies que j’utilise majoritairement dans mon travail d’ingénieur. J’ai également décidé de faire des TP en plus des cours, car ce sont des technologies très “opérationnelles“ et je pense qu’il faut les mettre en pratique sur des problématiques concrètes afin de bien les maîtriser. »