EPITA présent au Festival des Jeux Vidéos du 18 au 20 septembre.

Julien Lehuen (18 ans), Alban Perillat Merceroz (20 ans) et Christopher Chedeau (20 ans) sont tous trois étudiants d’EPITA. Ils seront présents du 18 au 20 septembre, Porte de Versailles, au Festival des Jeux Vidéos. Si l’EPITA est une école d’ingénieur qui forme chaque année de futurs cadres pour des fonctions d’encadrements dans des secteurs parfois sensibles, elle offre également la possibilité d’approcher lors de stages le secteur des jeux vidéos.

Image 10.png

« Nous sommes présents sur le salon avec deux objectifs : présenter l’école bien sûr mais aussi dévoiler le fruit de notre travail de première année aux futurs étudiants comme aux professionnels présents. L’EPITA offre des stages chez de grands noms du jeu vidéo et cela permet aux étudiants de se frotter à la réalité professionnelle du secteur. Il y a un monde entre l’idée qu’on se fait de travailler chez Ubisoft, par exemple et le quotidien d’un ingénieur sur place.

Notre équipe est également fière de présenter nos propres jeux. Si le grand public peut les trouver « simples » visuellement, les professionnels du secteur ne s’y trompent pas et nous félicitent. Acquérir des compétences de ce niveau en une seule année après le BAC, voilà une des forces de l’enseignement à l’EPITA. Avant même d’entrer dans le cycle ingénieur nous réussissons à développer un jeu vidéo complet que nous proposons à tous de tester sur le stand.

Ces jeux vidéos représentent un effort collectif énorme, des heures de travail qui n’en sont pas à proprement parler tant nous prenons du plaisir à développer des jeux d’excellente facture grâce aux compétences acquises en cours. Jouer dans le monde qu’on vient de se créer, ajouter des armes ou des personnages lorsqu’on sent qu’il faut corser un peu la difficulté : c’est très valorisant, très enrichissant.

Nous développons en Pascal (ou en Object Delphi), langage imposé par l’école dans un premier temps et, par la suite, on peut utiliser ce qu’on veut C++, xna, etc. Nous présentons cette année plusieurs jeux : Destruxion, Warkrams (en langage CAML, disponible sur krams.fr), Nespretron.

Pour retrouver les élèves de l’EPITA : Pavillon 4, Porte de Versailles, de 10h à 19h.