L’électronique automobile

Sébastien Lagand
Epita, option GISTR 2006
PSA PEUGEOT CITROEN
Référent Diagnostic – Adjoint Méthode

Passionné de mécatronique et de robotique, c’est dans un grand groupe de construction automobile que Sébastien Lagand s’est naturellement fait embaucher après son stage de fin d’année et une mission effectués dans cette même entreprise. Ses choix d’école et de cursus (option GISTR) lui permettent aujourd’hui “d’apporter énormément d’idées sur des problèmes concrets”, affirme-t-il dans cette interview.

images.jpg

Quelle est votre situation actuelle ?

En tant que Référent Diagnostic, je suis le référent pour le groupe PSA PEUGEOT CITROEN de la diagnosticabilité des fonctions mécatroniques (climatisation). Et en tant que Adjoint méthode, je suis le garant de la méthodologie de diagnostic utilisé dans nos méthodes de recherche de panne.

Quel a été votre parcours depuis l’Epita ?

J’ai effectué mon stage de fin d’études chez PSA PEUGEOT CITROEN. Il consistait à réaliser une étude en avance de phase d’un logiciel sur Pocket PC pour faire du pré-diagnostic, et d’un outil de construction automatique de schématique électrique des véhicules.
J’ai ensuite effectué une mission de 6 mois chez PSA PEUGEOT CITROEN (société GREENBIRDIE) durant laquelle j’étais le Pilote de l’innovation Vision de nuit au sein de la direction de l’innovation et de la recherche. J’ai été amené à construire l’étude complète du système et de sa mise en œuvre sur les véhicules PEUGEOT et CITROEN. (Étude concurrence, brevets, couts, délais, conception électronique/logicielle, réalisation d’un prototype). Depuis février 2007, j’occupe mon poste actuel.

Pouvez-vous expliquer concrètement ce que l’option GISTR vous a apporté ?

J’ai choisis l’option GISTR car j’étais intéressé par la mécatronique et la robotique. Ce fut un bon choix car, étant désormais dans une filière électronique, mes connaissances acquises durant ma spécialisation m’aident fortement à comprendre le fonctionnement des systèmes équipant les véhicules, les réseaux, les moyens de simulation, de validation, etc.

En quoi vos choix de cursus vous ont apporté une plus-value ?

L’EPITA m’a apporté énormément du coté de l’organisation et du travail en forte charge. Je me sens beaucoup plus à l’aise quand je suis débordé que lorsque j’ai mon travail standard. Je demande constamment du travail supplémentaire et des missions en plus. Aussi, notre esprit d’analyse a été très stimulé ; ce qui me permet aujourd’hui de pouvoir apporter énormément d’idées sur des problèmes concrets. Je suis donc tout à fait satisfait de mes choix et de ma situation actuelle.