L’EPITA reconnu par 3 pôles de compétitivité

Miniature de l'image pour scribo-2 copie.jpgL’EPITA, école d’ingénieurs en informatique de référence, annonce l’intégration de l’un de ses laboratoires de recherche, le LRDE (Laboratoire de Recherche et Développement de l’EPITA), au sein de trois grands pôles de compétitivité nationaux : Cap Digital, System@tic et MEDICEN.

 

Des projets collaboratifs en préparation au sein du LRDE ont récemment été soumis et acceptés et deux de ces projets, Scribo et Sebastian, ont également reçu la reconnaissance et le financement du Ministère de la Recherche, ainsi que de la Communauté Européenne. L’EPITA est la 2ème école de IONIS Education Group à collaborer avec les pôles de compétitivité nationaux. En effet Sup’ Biotech, l’école des biotechnologies est membre actif du pôle de compétitivité Medicen Paris Région.

“L’adhésion de l’EPITA à trois grands Pôles de Compétitivité Nationaux, Cap Digital, System@tic et Medicen, est un élément majeur pour l’école, ces pôles de compétitivité représentant la combinaison, sur une même zone géographique, d’entreprises, de centres de formation et d’unités de recherche publiques ou privées, autour de projets communs et innovants”, déclare Joël Courtois, Directeur Général de l’EPITA. “Ainsi, l’école confirme sa place auprès des acteurs majeurs du secteur.”


En effet, l’EPITA fait partie des grandes écoles qui développent une activité de recherche fondamentale et de recherche appliquée en collaboration avec des partenaires universitaires et des entreprises de toutes tailles. Constitué d’une équipe de 30 enseignants/ chercheurs, le LRDE de l’EPITA mène une activité de recherche et développement sur des thèmes issus des sujets de prédilection et de spécialisation de ces enseignants-chercheurs, tels que le « Calcul, Langage et Système » (programmation générique,  calcul numérique scientifique, diagrammes de décision…), ou encore les « Systèmes Probabilistes et Reconnaissance des Formes » (apprentissage automatique, classification, reconnaissance des formes, traitement d’images…).

Aujourd’hui, les compétences du LRDE s’articulent autour de l’enseignement, la recherche et le développement. Certains projets peuvent être réalisés en collaboration avec des industriels, dont l’activité se traduit par l’établissement de missions sous contrats, de l’expertise scientifique à la prestation de recherche et développement.

Ainsi, trois grands projets ont récemment été proposés auprès de grands Pôles de Compétitivité Nationaux, Cap Digital et System@tic :

– MaFluCo (Management des Flux de Connaissances) : L’objectif de MaFluCo est de fournir aux entreprises ou administrations, en quête d’ajustement permanent, des outils méthodologiques et managériaux, en réalisant la synthèse, voire la convergence dynamique, de deux approches que sont, le management par processus et le management des flux de connaissances (ou Knowledge Flow Management). Ainsi, la plate-forme MaFluCo s’intéresse simultanément à la capitalisation des connaissances et à leur circulation. MaFluCo est un levier de croissance pour l’ingénierie des connaissances qui offre un environnement permettant l’intégration des composantes et des boîtes à outils des éditeurs du secteur.

– Sebastian : Le but est de créer une plate-forme de production pour renforcer la position de l’Île-de-France sur le marché mondial de la création de contenus audiovisuels. Les 2 points clés de ce projet sont la mise en place des réseaux très haut débit (10 Gbs) entre les partenaires français et américains du projet, d’une part ; et le développement des outils pour gérer le contenu et les ressources réparties, humaines et matérielles, disponibles sur ce réseau, d’autre part. Les éléments d’architecture de Sebastian seront utilisés par les prestataires audiovisuels pour répondre de manière plus productive à la demande croissante du marché.

– Scribo (Semi-automatic and Collaborative Retrieval of Information Based on Ontologies) : L’objectif de Scribo est la mise au point d’algorithmes et d’outils collaboratifs pour l’annotation semi-automatique de documents numériques. Scribo va permettre, grâce à l’aide en ligne pour les distributions Linux, de faciliter l’annotation de textes et d’images. La recherche, la navigation et l’utilisation des documentations vont être transformées et Linux sera encore plus à la portée de tous.

Labellisé en novembre 2007 par le pôle de compétitivité System@tic dans le cadre de sa thématique “Logiciel Libre”, Scribo est l’un des 123 projets financés à l’issue du 5ème appel à projets des Pôles de Compétitivité. Sélectionnés pour leur caractère innovant et pour l’activité économique qu’ils vont générer, ces 123 projets bénéficieront d’une aide financière de l’État.

“Nous sommes fiers que l’EPITA, école membre du IONIS Institute of Technology, soit ainsi reconnue par les professionnels. En 10 ans d’existence, le Laboratoire de Recherche et de Développement de l’EPITA a su se faire une place dans le monde de la recherche, et son activité a permis de tisser des liens et des collaborations avec des laboratoires, des écoles d’ingénieurs et des universités de tout horizon”, déclare Fabrice Bardèche, Directeur Général du Ionis Institute of Technology.