Etudier, découvrir et se perfectionner…

Etudier tout en découvrant une nouvelle culture et en se perfectionnant dans les langues ! C’était l’objectif de Benoit Lair, étudiant d’EPITA en première année de cycle ingénieur, lorsqu’il a décidé de partir à Prague durant un semestre.  Il a ainsi fait parti des 3 premiers Epitéens à aller en Europe de l’Est dans le cadre des échanges avec la nouvelle université partenaire de l’EPITA, la Czech Technical University.


busapest5.jpgPourquoi avez-vous souhaité partir vivre une expérience à l’étranger ?

Pour moi étudier à l’étranger représentait une occasion d’apprendre tout en découvrant une nouvelle culture et en ayant également l’opportunité de perfectionner mon anglais et/ou d’apprendre une nouvelle langue.
Je n’étais jamais parti aussi longtemps à l’étranger, et on entend dire tellement de choses fantastiques au sujet d’Erasmus que j’ai saisi l’occasion de partir aussi vite que possible.

Qu’est-ce que cela vous a apporté et qu’avez-vous appris ?

Un enrichissement personnel hors du commun, une expérience à l’étranger supplémentaire et unique. Cela m’a permis de perfectionner mon anglais, mais également de découvrir le tchèque, une langue que je ne connaissais pas.
Puisque nous avions la possibilité de choisir nos cours en nous inscrivant, j’avais non seulement sélectionné des cours ressemblant à ceux de l’EPITA, mais aussi des cours différents comme Culture Tchèque, ou encore de l’économie plus poussée que ce que j’avais fait jusqu’ici. C’est évidemment une expérience très différente de ce que nous avons l’habitude de faire à l’EPITA.
De plus, j’avais un tuteur : un Tchèque, étudiant en informatique. C’était intéressant de comparer nos visions de l’informatique et celles que nous avions de nos études.
J’ai aussi découvert une nouvelle culture, celle de mon pays d’accueil.
Mais en rencontrant des étudiants du monde entier j’ai également eu l’occasion d’apprendre une multitude de choses sur différents pays. Ce fut l’un des points les plus importants pour moi. D’apprendre une foule d’informations simplement en rencontrant les gens de différents horizons est une chose formidable !  Et dans ce genre de voyage on rencontre très facilement les gens.
Enfin, j’étais au cœur de l’Europe centrale. J’en ai donc profité pour aller visiter des endroits jusque là inconnus pour moi.

L’expérience acquise au préalable à l’Epita vous a t’elle été utile ?

Sans aucun doute oui. J’ai assisté à certains cours dans lesquels je n’aurais pas été à l’aise si je n’avais pas eu cette expérience.
Dans l’université où j’ai étudié, nous avions cours uniquement entre étudiants Erasmus (ou autre programme d’échange). Les étudiants venaient de tous pays du monde et avaient des niveaux très différents. Les professeurs essayaient donc d’adapter le niveau en fonction de celui des élèves.
Dans les matières telles que les mathématiques, l’algorithmique, ou d’autres que nous étudions aussi à l’EPITA, je n’ai pas eu de problème. Le niveau était moins élevé que ce que j’avais l’habitude de voir à l’école. En revanche pour d’autres matières comme l’économie, cela me demandait plus d’attention et de travail.
 

Repartirez-vous ?

Oui, bien sûr !

budapest4.jpg
prague2.jpg
Budapest de nuit.

 

 

 

 

 Prague