L’EPITA invitée à l’ambassade du Japon

 
Miniature de l'image pour logo_jf150_fr.gif
Dans le cadre des manifestations du 150ème anniversaire des relations franco-japonaises, une réunion des associations représentant l’amitié entre ces deux pays a eu lieu le 2 février 2008, à la résidence de Monsieur l’Ambassadeur du Japon.

 

M. Courtois, Directeur de l’EPITA et M. Quoirez, Président d’Epitanime, célèbre association de fans de Japanimation et de culture japonaise (Mangas et animations japonaises), ont été invités à cette manifestation destinée à renforcer les liens culturels entre ces deux pays.

Cette réunion a été l’occasion pour eux de rencontrer et de nouer de nouvelles relations avec les responsables des associations symboles des relations entre la France et le Japon. M. Quoirez, Président de l’association Epitanime (dont d’anciens membres ont créé la “Japan Expo”), association agréée par la Fédération Française de GO (un jeu d’échec asiatique ancestral), a ainsi pu rencontrer ses homologues et inviter de nouveaux passionnés aux événements qu’il organise (conventions, projections, expositions…).


Yutaka IIMURA.JPGM. Yutaka Iimura, Ambassadeur du Japon en France
, a insisté, lors de son discours célébrant l’amitié Franco-japonaise, sur l’importance historique des relations entre les deux pays. Après avoir évoqué les apports économiques et culturels de la France au Japon depuis 1858, Monsieur l’Ambassadeur a fait remarquer que ces relations, auparavant à sens unique, tendent fortement à se rééquilibrer. “Avant, les relations étaient presque unilatérales. Maintenant, nous construisons des relations bilatérales et cette année marquant les 150 ans de l’amitié entre la France et le Japon nous permettra de les relancer plus fortement et durablement, a t-il annoncé.”

 

 

ambassade-7.JPGSuite à ce discours appelant à la construction de partenariats bilatéraux, M. Courtois a pu s’entretenir directement avec M. Yutaka IIMURA puis avec M. Kôji KITAYAMA, Premier Secrétaire chargé des Affaires Culturelles, afin d’évoquer d’éventuels échanges entre l’Epita et des universités Japonaises. “Nous mettons en place un campus véritablement capable d’intégrer toutes les nationalités, francophones ou non. Dans cette perspective internationale, nous sommes prêts, si vous le souhaitez, à accueillir des étudiants Japonais.”

Les désidératas semblent aller dans le même sens…

epitanime-logo.jpg