Découvrez Ma Box Photo, le projet entrepreneurial de Raphaël Caruso (EPITA promo 2019)

projet_entrepreneur_Ma_Box_Photo_etudiant_ingenieurs_photographie_innovation_business_ulule_EPITA_2018_001.jpgPorté par Raphaël Caruso (EPITA promo 2019), le projet Ma Box Photo vient de brillamment atteindre ses objectifs sur la plateforme Ulule. L’occasion d’en savoir plus sur cette box dédiée aux amateurs de photographie en compagnie de cet étudiant-entrepreneur de 4e année de la Majeure Télécommunications et Réseaux.

projet_entrepreneur_Ma_Box_Photo_etudiant_ingenieurs_photographie_innovation_business_ulule_EPITA_2018_02.jpgDepuis combien de temps t’intéresses-tu à l’entrepreneuriat ?
Raphaël Caruso : Tout a commencé au mois de juillet 2017 quand, avec ma collaboratrice Lucile Buès, également ma compagne, nous avons décidé de lancer un premier projet ensemble. Lucile, photographe professionnelle, cherchait un moyen plus direct pour vendre ses clichés. C’est comme cela que nous avons décidé de créer NewArt.ist, un site Internet de vente et d’achat de photos d’art. Bien que toujours actif, ce dernier n’a pas connu énorme succès, mais il nous a tout de même permis de nous familiariser avec le statut d’auto-entrepreneur et la création d’entreprise. C’est finalement cette première expérience qui nous a donné envie d’aller plus loin et de proposer aujourd’hui Ma Box Photo.

Au fond, ta démarche entrepreneuriale est née pour répondre à un besoin personnel.
C’est ça. Lucile ayant besoin d’aide pour vendre ses photos, je n’ai pas hésité à utiliser mes compétences techniques acquises à l’EPITA pour lui créer une plateforme. Avec Ma Box Photo, le défi est autrement plus important car le principe du projet est lui aussi plus complexe : je développe ainsi le système « à la main » et construis moi-même toute l’infrastructure derrière.

D’où est justement venue l’idée de Ma Box Photo ?
D’un simple constat. En effet, à Noël dernier, Lucile souhaitait recevoir comme cadeau une box thématique propre à la photographie. Or, malgré de nombreuses recherches sur Internet, nous n’avons jamais réussi à en trouver une : ce genre de box n’existait pas. Comme nous trouvions ça dommage, nous avons commencé à développer notre propre concept pour finalement nous lancer véritablement dans cette aventure au mois de janvier 2018 et débuter une campagne sur Ulule au mois de février.

projet_entrepreneur_Ma_Box_Photo_etudiant_ingenieurs_photographie_innovation_business_ulule_EPITA_2018_03.jpgMa Box Photo propose de nombreuses options comprenant des tutoriels, des pellicules, l’étude d’une photographie… Comment avez-vous conçu ces contenus ?
Au départ, nous avions pensé à proposer une box en alternance, avec une box livrée avec un appareil photo jetable le premier mois, puis une box accompagnée d’une pellicule argentique le mois suivant. Après réflexion, pensant que tout le monde ne possédait pas forcément d’appareil argentique et que certaines personnes dotées d’un appareil argentique n’auraient rien à faire avec un appareil jetable, nous avons changé d’avis. A la place, nous avons développé trois types de box. La première box, nommée « Vintage », concerne l’appareil photo jetable. La seconde, nommée « Argentique », s’accompagne d’une pellicule. Et la troisième, nommée « Artistique », contient le tirage des photos que la personne abonnée aurait préalablement envoyées. Pour chaque box, il s’agit de l’offre initiale. S’ajoutent ensuite mensuellement un tutoriel et un point culture sur une œuvre spécifique réalisés par un photographe partenaire, ainsi qu’un ou plusieurs goodies toujours orientés vers la photo.

Comment s’y prend-t-on quand on se lance sur un marché où il n’existe pas de concurrence ?
La concurrence n’existe pas pour la simple et bonne raison que d’autres personnes ont essayé par le passé de lancer des box photo sans trouver le succès. En amont, nous avons donc étudié les raisons de ces échecs afin de ne pas reproduire les erreurs qui ont amené ces projets à disparaître. Par exemple, une précédente box envoyait toujours la même pellicule à ses membres : de notre côté, nous avons donc opté pour une approche différente, en recherchant des fournisseurs de pellicules capables de diversifier leur offre dans le temps. Un autre exemple, c’est la totale absence d’un service de développement. Là encore, nous avons une solution avec notre box « Artistique », mais aussi avec une petite surprise réservée à nos abonnés, avec des tarifs préférentiels sur le tirage et le développement de pellicules. Enfin, toutes les offres pêchaient par un manque d’accompagnement. En effet, pour avoir discuté avec d’anciens abonnés, nous avons réalisé que ces derniers étaient souvent très frustrés de payer pour un service sans avoir de suivi derrière, ne serait-ce que sur les frais additionnels associés au tirage par exemple qui n’entrent pas dans le prix initial du service. Avec Ma Box Photo, nous préconisons le dialogue avec nos abonnés, pour mieux les aiguiller par la suite.

La campagne Ulule du projet s’est achevée ce 9 avril avec succès, dépassant même son objectif d’abonnements avec 35 premiers contributeurs sur les 30 initialement visés. Pourquoi avoir choisi de passer par cette plateforme ?
Ulule nous correspondait le mieux car il s’agit d’une plateforme davantage tournée vers l’artistique. Mais au-delà du choix de la plateforme, avoir recours à une campagne participative représentait surtout pour nous un premier test : cela nous permettait de bénéficier d’une certaine visibilité, de recevoir directement le soutien – intéressé ou désintéressé – des gens et de voir si notre proposition avait justement la capacité de trouver et séduire sa cible. En plus de cela, le système de palier offrait aussi la possibilité de remercier les contributeurs avec des goodies, comme un tote bag pour transporter leur matériel.

En tant que futur ingénieur, qu’est-ce que ce projet t’apporte ?
À l’issue de mon tout premier stage en entreprise, je m’étais dit ne jamais vouloir retravailler dans le domaine de la relation client. J’avais même poursuivi mes études et choix de stages selon cette optique. Au final, ce projet m’amène à réviser ma position sur la question : je trouve aussi des avantages à tra
vailler de cette façon et envisage désormais de me diriger vers du consulting, avec de la relation client et de la relation entreprise, alors que je me destinais plutôt à de l’administration systèmes pure.

Retrouvez Ma Box Photo sur son site Internet, Ulule, Facebook et Instagram

projet_entrepreneur_Ma_Box_Photo_etudiant_ingenieurs_photographie_innovation_business_ulule_EPITA_2018_04.jpg


L’EPITA, un tremplin pour l’entrepreneuriat
L’accompagnement entrepreneurial s’inscrit dans l’ADN de l’EPITA depuis sa création. Sa volonté d’optimiser la proximité entre les étudiants et le monde de l’entreprise se traduit par de nombreux exercices et projets, terreau de créativité et d’innovation, destinés à simuler le contexte professionnel. Cette démarche d’accompagnement à la création d’entreprise peut revêtir différentes formes afin de s’adapter au mieux aux besoins des étudiants : des exercices d’entraînements fictifs dans le cadre de l’acquisition des compétences, avec évaluations et notations mais également des activités réelles lorsque l’étudiant est déjà entrepreneur, afin qu’il puisse être évalué in situ.