Une promotion, 7 projets : découvrez Praxicolor, l’appli conçue pour L’Oréal par Cyrille Cazenave, Kévin Disclyn et Fabio Ferreira Cachapa (EPITA promo 2017)

Alors étudiants en 5e année au sein de la Majeure Global IT Management (GITM), Cyrille Cazenave, Kévin Disclyn et Fabio Ferreira Cachapa (EPITA promo 2017) ont travaillé sur Praxicolor, un projet de fin d’études en collaboration avec l’entreprise L’Oréal. Son but ? Permettre aux coloristes des salons de coiffure de se former aux produits du géant de la cosmétique et mieux répondre aux attentes de leurs clientes.

praxicolor_projet_etudes_promo_2017_equipe_etudiants_majeure_gitm_epita_coloriste_entreprise_l-oreal_application_gamification_home_01.jpg

Pourquoi avoir développé un tel projet ?
Nous avions le choix entre plusieurs projets, mais nous nous sommes rapidement tournés vers celui-ci car nous trouvions intéressant le fait de pouvoir travailler avec une grande entreprise comme L’Oréal.

En quoi consiste exactement votre projet ?
Il s’adresse aux coloristes qui souhaitent améliorer leur performances pour mieux satisfaire les envies de leurs clientes et faire alors une réelle différence avec les produits de colorations disponibles dans les magasins de grande distribution. Le principe consiste à saisir la situation de la cliente (pourcentage de cheveux blancs, couleur ancienne, nouvelle coloration souhaitée etc.). L’application guide alors les coiffeurs dans la construction du diagnostic puis le choix des produits et des techniques d’applications permettant de garantir au mieux les souhaits de la cliente. Il s’agit ici du premier grand service du projet. Un autre service permet aux collaborateurs du salon de se former à la logique métier des usages de la gamme des produits du groupe L’Oréal avec une approche de gamification : quizz, simulation de cas et vidéos.

Qu’est-ce qu’apporte le fait de travailler avec une grande entreprise ?
Cela permet de voir comment évolue un projet dans une grande structure. Par exemple, il a parfois fallu répondre à des contraintes non prévues au départ, comme un besoin lié à la sécurité des données, des respects de normes et processus demandées par la direction numérique du groupe.

Qu’avez-vous le plus apprécié ?
Associer le monde de la coiffure avec celui de l’informatique, deux univers non proche par nature. Il est intéressant d’expérimenter alors la conduite du changement et via la transformation numérique de ce type d’entreprise.

Quel a été le plus gros défi ?
De connaître et comprendre tout le vocabulaire du métier et les règles de coloration afin de pouvoir coder ! Pour cela, il a fallu échanger avec des coloristes, découvrir l’univers des salons de coiffure et retranscrire leurs connaissances en langage informatique. Finalement, le plus gros challenge n’a pas été technologique : il consistait surtout à trouver un langage commun et intelligible entre ces deux mondes.

Où en est le projet aujourd’hui ?
Il en est encore au stade de proof of concept (POC) et à l’étude par les divisions formations et Marketing du groupe L’Oréal.

praxicolor_projet_etudes_promo_2017_equipe_etudiants_majeure_gitm_epita_coloriste_entreprise_l-oreal_application_gamification_01.jpg


L’EPITA vous propose de découvrir sept projets de fin d’études parmi la vingtaine portée par les futurs ingénieurs de sa promotion 2017. Découvrez également le projet Naja, un arroseur automatique connecté développé par Ayoub Assaadi, Antoine Denis, Jordan Goasdoué et Nieveetha Mohanaraj de la Majeure Systèmes d’Information et Génie Logiciel (SIGL).