Les ingénieurs de la promotion 2015 de l’EPITA à l’honneur

Le vendredi 15 avril 2016, les étudiants de la promotion 2015 de l’EPITA étaient réunis à la Maison de la Mutualité (Paris 5e) pour un temps fort de leur parcours : la remise de leur titre d’ingénieur. Entourés de leurs proches, de la direction du Groupe IONIS, des équipes pédagogiques de l’école et d’Anciens venus pour l’occasion, ils ont ainsi pu célébrer de la plus belle des manières leur entrée dans le monde professionnel.

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_epita_directeur_ionis_education_group_avril_2016_00.jpgComposée de près de 270 jeunes ingénieurs, cette promotion 2015 de l’EPITA avait à cœur de marquer le coup. Pour cela, elle pouvait notamment compter sur les félicitations de Marc Sellam, président-directeur général de IONIS Education Group. « Vous êtes désormais dans la vie professionnelle et vous découvrez, j’espère, que l’on vous attend, que l’on compte sur vous, sur votre énergie, votre envie, votre enthousiasme. Et votre énergie, votre envie, votre enthousiasme se nourrissent de cette attente. Ingénieurs, vous êtes une ressource précieuse et recherchée. Mais nous sommes dans un monde où tout se complexifie car les savoirs sont évolutifs, accessibles à tous et en croissance rapide. Ne vous laissez pas distancer, continuez à vous former, intéressez-vous à tout ce qui fait l’entreprise : le management, la finance, le marketing, la communication, la vente car, de près ou de loin, tout cela vous concerne ou vous concernera. » Également présent lors de la cérémonie, Fabrice Bardèche, vice-président exécutif de IONIS Education Group, avait lui aussi un mot à adresser à ces professionnels promis à un bel avenir, en France comme à l’International. « Aujourd’hui, on vous cherche. Forcément, vous avez des compétences que l’on cherche : c’est la chance que vous avez et que nous avons pour nos écoles. C’est aussi une fierté. Demain, on va vous aimer pour vos qualités, sur celles que vous allez développer en entreprise. L’une d’elles est la responsabilité : on attend de vous que vous meniez vos projets jusqu’au bout, de A à Z, tout le temps. Aller au bout, finir, se sentir responsable de tout. Quand quelque chose ne marche pas, ne dites pas : “C’est la faute d’untel !” Quelle que soit votre place dans le projet, dites-vous toujours que c’est de votre faute. Il n’y a que comme ça que vous gagnerez, il n’y a que comme ça que vous progresserez et il n’y a que comme ça qu’on vous aimera. Ne portez pas tous les péchés du monde, partagez vos idées et avancez le plus vite possible. »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_epita_directeur_ionis_education_group_avril_2016_03.jpg

Marc Sellam et Fabrice Bardèche

Être un ingénieur pour changer le monde
Qui dit cérémonie de remise de titres de l’EPITA, dit forcément discours de Joël Courtois, le directeur général emblématique de l’école. Ce dernier n’a pas hésité à rappeler aux majors (voir encadré) et à l’ensemble des diplômés de garder intactes les valeurs acquises durant leur cursus. « Quel est le mode d’emploi de l’EPITA ? S’il faut retenir quelque chose, c’est que nous avons essayé de vous transmette un sens des valeurs, des valeurs très différentes les unes des autres. La valeur travail, déjà : c’est par son effort, par son implication que l’on gagne quelque chose. C’est vous qui allez créer votre futur, le vôtre et celui qui va concerner tous les autres. Nous sommes en train de bâtir une société numérique, nous sommes en train de bâtir un monde où l’on ne pourra plus se passer de ces nouveaux outils, du plus petit smartphone aux outils inimaginables qui demain traiteront les données. Nous faisons tous partie de cette chaîne, nous avons tous une implication sociale. » Figure bien connue des étudiants de l’EPITA et des acteurs du numérique, Guy Mamou-Mani, le président de Syntec Numérique et parrain de la promotion 2015, était lui-aussi venu encourager les ingénieurs à relever de nouveaux défis. « Notre secteur, qui est en croissance de 20 % par an, recrute 40 000 informaticiens chaque année. Nous avons besoin d’ingénieurs : avec la formation qu’offre l’EPITA, nous sommes sûrs de trouver de bons collaborateurs. Être ingénieur aujourd’hui, pour les diplômés comme pour leurs parents, c’est être sûr d’avoir un bon emploi dans un environnement difficile de chômage et de précarité. Tout ça donne de belles perspectives. Cette soirée était une parenthèse enchantée dans ce monde difficile. »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_epita_directeur_ionis_education_group_avril_2016_04.jpgGuy Mamou-Mani et Joël Courtois en présence des diplômées de la promotion 2015

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_epita_directeur_ionis_education_group_avril_2016_05.jpgceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_epita_directeur_ionis_education_group_avril_2016_01.jpg


Dix majors à suivre de près
Si tous les ingénieurs de l’EPITA de la promotion 2015 sont voués à réaliser une belle carrière, quelques-uns d’entre eux peuvent déjà se targuer d’avoir obtenu un autre titre prestigieux : celui de major de leur promo. Cette année, dix diplômés ont pu atteindre ce niveau d’excellence au sein de leur majeure. Il s’agit Johann Aurières (Systèmes, Réseaux et Sécurité – SRS), Jean-Luc Bounthong (Recherche Calcul Scientifique et Image – CSI), Grégoire Duchemin (Sciences Cognitives et Informatique Avancée – SCIA), Hadi Fakhreddine (Master International – Management des Systèmes d’Information), Isabelle Lu (Génie Informatique des Systèmes Temps Réel et Embarqués – GISTRE), Jennifer Lucas (Expertise par l’apprentissage), David Renaudin (Systèmes d’Information et Génie Logiciel – SIGL), Bastien Ruiz (Télécommunications – TCOM), Mathieu Savy (Multimédia et Technologies de l’Information – MTI) et Gabriel Tzinmann (Global IT Management – GITM). Félicitations à eux !

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_etudiants_diplomes_majors_promotion_2015_epita_directeur_ionis_education_group_avril_2016_02.jpg

David Renaudin, l’un des dix majors de la promo 2015