Dirigeants et étudiants, venez assister à la rencontre SecureSphere autour du rôle du responsable de la sécurité des systèmes d’information, le 17 juin 2015

SecureSphere, la formation continue en cybersécurité de l’EPITA, présente une série de rencontres, entièrement gratuites, afin de permettre aux équipes des entreprises d’échanger sur les problématiques de la cybersécurité, qu’il s’agisse de comprendre des menaces inédites ou d’apporter des réponses nouvelles à des menaces connues mais difficiles à maîtriser. Après les escroqueries aux faux ordres de virement et la prévention des entreprises face aux concurrents malveillants, SecureSphere invite Alain Bouillé, président du Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique (CESIN) et responsable de la sécurité des systèmes d’information Groupe à la Caisse des Dépôts, pour un rendez-vous consacré au responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI), « l’atout majeur de la cybersécurité de l’entreprise », le mercredi 17 juin de 8 h à 10 h à l’EPITA. L’occasion de revenir sur les avantages pour les entreprises que représente la mise en place d’une politique de sécurité globale.

securesphere_rencontres_cybersecurite_2015_evenement_responsable_securite_systemes_information_juin_formation_petits_dejeuners_01.jpg

Les Petits Déjeuners de SecureSphere by EPITA : « Le RSSI, l’atout majeur de la cybersécurité de l’entreprise » avec Alain Bouillé
Le mercredi 17 juin de 8 h à 10 h à l’EPITA.
14/16 Rue Voltaire
94276 Kremlin-Bicêtre

 


À propos des Petits Déjeuners de SecureSphere :
Rencontres bimestrielles orientées autour d’une question d’actualité débattue avec un ou plusieurs spécialistes, les Petits Déjeuners de SecureSphere permettent aux étudiants et professionnels de découvrir les dernières avancées en matière de cybersécurité, en France comme à l’International. En cohérence avec l’approche transversale de SecureSphere, le fil conducteur de ces Petits Déjeuners est de montrer comment la sécurité est un vecteur stratégique de développement de l’entreprise et non une contrainte qui ralentit l’activité.