Green IT : “L’éco-conception logicielle : premiers retours d’expérience”

La quatrième édition du colloque consacré aux nouvelles technologies et au développement durable aura lieu le 25 octobre à l’EPITA.

green-it-2012-ecole-ingenieurs-informatique.jpg

L’éco-conception logicielle est au cœur de la quatrième édition du colloque Green IT, consacré aux nouvelles technologies et au développement durable. L’événement a lieu le 25 octobre, de 14 h à 19 h, à l’EPITA.
Sites Web qui n’en finissent plus de se charger, problèmes de réactivité et de performance des applications métier qui « rament », engorgement du réseau, espace de stockage qui croit inexorablement : la loi de Wirth, « le logiciel ralentit plus vite que le matériel n’accélère », se vérifie tous les jours. Depuis dix ans, la puissance informatique nécessaire pour exécuter un logiciel double chaque année.
Cette obésité croissante des logiciels et des données handicape les entreprises qui ont du mal à faire face aux contraintes techniques associées. Sans parler du coût de fonctionnement des systèmes d’information qui augmente en continu. Le gâchis des « obésiciels » se chiffre à plus de 27 milliards de dollars chaque année auxquels il faut encore ajouter le coût de la « dette applicative ».
 
Augmenter la performance et diminuer l’empreinte écologique
Heureusement, cette situation n’est pas une fatalité. L’éco-conception logicielle résout ces problèmes de performance tout en réduisant l’empreinte écologique et économique des systèmes d’information. Elle consiste à trouver et atteindre le meilleur équilibre possible entre les ressources informatiques consommées, leur empreinte écologique et le coût associé.
Découvrez comment Facebook, la Banque Cantonale de Fribourg et d’autres pionniers, ont divisé par deux leurs besoins en ressources (serveurs notamment) tout en améliorant la performance de leurs logiciels. Avec, pour heureuse conséquence, une réduction drastique du coût et l’empreinte écologique de leur système d’information.
Rejoignez-nous le jeudi 25 octobre 2012 de 14 h à 19 h à l’EPITA : pour la quatrième édition du colloque Green IT, plusieurs intervenants se succéderont dans l’après-midi, avant de discuter autour d’une table-ronde, de 17 h à 18 h. Parmi eux, des entrepreneurs du domaine high-tech, des éditeurs de logiciels et des journalistes spécialistes des nouvelles technologies.
L’événement se clôturera par un cocktail, l’occasion pour les participants de rencontrer les intervenants et d’échanger sur leurs expériences.
Tout sur le Green IT
L’EPITA a déjà organisé trois évènements Green IT en 2009, 2010 et 2011. Le premier portait sur le thème du « Green IT 1.0 / Green for IT », le second sur « Les logiciels au service du développement durable » et le troisième sur les « Eco-innovations de rupture ». Un quatrième événement consacré au Green IT est organisé le 25 octobre à Paris, sur le thème de l’éco-conception logicielle. Pour Joël Courtois, le directeur général de l’EPITA, « l’organisation chaque année d’un colloque faisant le lien entre nouvelles technologies et développement durable fournit un axe essentiel de travail pour les étudiants de l’EPITA. Ces derniers doivent intégrer les aspects développement durable liés à leur activité et avoir à l’esprit que les nouvelles technologies et en particulier l’informatique sont des composantes essentielles du développement durable de façon plus générale. »