Festival RussenKo : le cinéma russe s’invite à l’EPITA

Du 27 au 29 janvier, dans le cadre du festival RussenKo qui promeut la culture russe et russophone, neuf films seront projetés à l’école.

Dans le cadre de RussenKo, le festival des cultures russes et russophones du Kremlin-Bicêtre, qui a lieu du 27 au 29 janvier, neuf films russes, russophones ou liés à la Russie sont programmés à l’EPITA, suivis à chaque fois d’une rencontre avec un spécialiste.

Né en 2010 de la volonté de la ville du Kremlin‐Bicêtre de s’ouvrir sur un pays émergent, avec lequel elle avait une histoire commune, et de l’association France ‐Oural, qui œuvrait au rapprochement entre Europe et Russie, le festival RussenKo permet d’offrir au public une sélection d’artistes et d’événements culturels uniques, jamais présentés en France pour certains d’entre eux.

C’est la Russie et l’espace russophone tels qu’ils sont, et non tels qu’on les imagine depuis l’espace européen, que RussenKo 2012 propose des travaux et des œuvres  qui permettent de saisir la complexité et la vitalité de sociétés en pleine mutation, de peuples en questionnement, explorant les voies des possibles.

Infos pratiques

Accès à l’EPITA

Programme cinéma à l’EPITA : voir plus bas après l’affiche.

Russenko2012_Affiche.jpg

Programme cinéma

Vendredi 27 janvier

L’arche russe

Film d’Aleksandr Sokurov (2002, Russie) • Tout public. VOSTFR • Distribution Celluloïd Dreams • Meilleur réalisateur et meilleur directeur de la photographie 2002 (Prix du cinéma européen)

20h-21h45 – EPITA – Accès avec Pass

Invisible pour ceux qui l’entourent, un réalisateur contemporain se retrouve comme par magie dans le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, au début du XVIIIe siècle. Il y rencontre un cynique diplomate français du XIXe siècle. Un extraordinaire voyage dans le temps et un film bâti sur un incroyable tour de force technique : un unique plan de 96 minutes, tourné à la Steadycam dans le musée de l’Ermitage, avec un petit millier d’acteurs et figurants.

La séance sera suivie d’une rencontre avec Jacques Simon, spécialiste du cinéma russophone.

Khodorkovski

Documentaire de Cyril Tuschi (2011, Allemagne) • tout public • VOSTFR • Distribution Happiness Distribution

22h30-0h30 – EPITA –  Accès avec Pass

Profitant des énormes opportunités offertes par la chute de l’empire soviétique, Michaël Khodorkovski devient en quelques années l’un des oligarques les plus riches et les plus puissants de Russie. Trop ? En 2003, sous Vladimir Poutine, il est condamné à huit ans de prison pour évasion fiscale, puis en 2011, alors qu’il devait être libéré, à cinq ans supplémentaires. Une affaire pleine de mystère et d’interrogations, que Cyril Tuschi tente de décrypter avec courage et talent. Un documentaire passionnant.

Autant dire que l’on tient là le meilleur documentaire politique réalisé depuis longtemps.“  (Première)

La séance sera suivie d’une rencontre avec Korinna Danielou, programmatrice cinéma.

Samedi 28 janvier

Le vilain petit canard

Film de Garri Bardine (2010, Russie) • Jeune public • VF • Distribution KMBO
11h-12h15 – EPITA – Accès avec Pass

Dans une basse-cour russe, un coq découvre un œuf énorme qu’il décide de placer discrètement dans la couvée de sa compagne. Une fois né, l’oisillon, très différent des autres, est stigmatisé par ses frères, qui prennent plaisir à l’humilier et à l’exclure… Cette adaptation réussie du fameux conte d’Andersen est aussi une véritable satire de l’ultranationalisme russe.

En présence du réalisateur, Garri Bardine, qui a obtenu pour ce film la Palme d’or du court métrage à Cannes en 2011.

Ils mourront tous sauf moi !

Film de Valéria Gaï Guermanika (2008, Russie) • Interdit aux moins de 12 ans • VOSTFR • Distribution CTV International • Caméra d’or cannes 2008

14h-15h30 – EPITA – Accès avec Pass

À quoi rêvent les jeunes filles en Russie ? Vika, Katia et Janna, 16 ans, lycéennes en banlieue de Moscou, attendent beaucoup de leur soirée de fin d’année. Dans l’enthousiasme des préparatifs, les désirs se révèlent, les jalousies pointent… Et lors de cette nuit de découverte, les premiers pas dans l’univers inconnu des plaisirs adolescents ouvriront le passage vers l’âge adulte. Un film à fleur de peau sur la fin d’un monde sans fin du monde. Un instantané de l’adolescence.

Autant dire que l’on tient là le meilleur documentaire politique réalisé depuis longtemps.“  (Première)

Après la séance, rencontre avec Korinna Danielou, programmatrice cinéma.

Koktebel

Film de Boris Khlebnikov et Aleksei Popogrebsky (2003, Russie) • tout public • VOSTFR • Distribution Celluloïd Dreams

17h-19h – EPITA – Accès avec Pass

Père et fils sans le sou, ils décident de changer de vie, de quitter Moscou, et de s’aventurer vers Koktebel, sur la mer Noire, où habite une cousine. En voyage, ils prennent le temps de se découvrir, d’échanger leurs expériences, de se rapprocher. Mais en chemin le père tombe amoureux et le fils se retrouve seul. Un road movie version russe, une excellente façon de visiter le pays en compagnie de personnages attachants, représentants de la Russie d’aujourd’hui.

L’image est vraiment pensée, les cadrages astucieux, les silences impérieux. Voilà un road movie tendre, plein de poésie.“  (Le Figaroscope)

La séance sera suivie d’une rencontre avec Jacques Simon, spécialiste du cinéma russophone.

Tsar

Film de Pavel Lounguine (2009, Russie) • Interdit aux moins de 12 ans • VOSTFR • Sélection “Un certain regard” Cannes 2009

20h30-22h30 – EPITA – Accès avec Pass

1565. Ivan le Terrible, tsar de Russie, subit une défaite dans la longue guerre qui l’oppose à la Pologne. Il ne voit autour de lui que trahison. Pour se protéger, il crée une garde personnelle dont le signe de reconnaissance est une tête de chien. Les « chiens du tsar » plongent la Russie dans un bain de sang. Effaré, le chef de l’Église russe se réfugie dans un monastère. Ivan le Terrible, tout à sa paranoïa, poursuit sa vindicte divine… Un film qui projette un miroir rugueux sur l’histoire de la Russie, d’Ivan le Terrible à aujourd’hui. Par l’un des plus grands réalisateurs russes actuels.

Rencontre avec Korinna Danielou, programmatrice cinéma, après la séance.

Dimanche 29 janvier

L’italien

Film d’Andrei Kravtchouk (2005, Russie) • à partir de 10 ans • VOSTFR • Distribution Les Acacias

11h-12h30 – EPITA – Accès avec Pass

Vania, 6 ans, vit dans un orphelinat, en Russie. On l’appelle « L’Italien » parce qu’il a la chance d’avoir plu à une famille italienne, qui compte l’adopter et l’emmener loin des neiges russes vers le soleil de Rome. Mais Vania n’est pas d’accord et s’engage alors une course-poursuite à la fois poétique et réaliste.

Le plus parfait et contemporain équivalent d’Oliver Twist.” (Les Inrocks)

La séance sera suivie d’une rencontre avec Korinna Danielou, programmatrice cinéma.

Familles à vendre

Film de Pavel Lounguine (2005, Russie-France) • tout public • VOSTFR • Distribution Les Acacias

14h-16h – EPITA – Accès avec Pass

En Ukraine, un jeune homme a trouvé une idée originale pour gagner de l’argent : sa société propose aux Ukrainiens émigrés dans le monde entier de retrouver leurs proches restés au pays. Mais comme ces proches ont généralement disparu, il emploie des figurants pour jouer le rôle des cousins ou des grands-parents perdus de vue. Un scénario habile et riche en retournements, par l’un des grands réalisateurs russes contemporains.

Cette ville factice est la métaphore d’un pays qui, devant une caméra trépidante, retrouve son folklore, son goût des fantômes et son ivresse de la vie.“  (Le Monde)

Suivi d’une rencontre avec Korinna Danielou, programmatrice cinéma.