“Le concours Prologin, une compétition entre passionnés”

 

affiche2009_100140-2.png

Alexis Rolland, 22 ans est le président de Prologin, une association de passionnés qui, depuis 18 ans, organise un grand concours dans toute la France, sous l’égide de l’EPITA. Ce concours réunit des lycéens, de jeunes étudiants qui aiment coder, échanger et se réunir pour trouver la meilleure façon de concevoir un programme. Rencontre avec un jeune étudiant dynamique, par ailleurs assistant enseignant.

 

 

Image 1.png

Alexis, la première phase du concours vient de se terminer, vous avez du corriger des dizaines de copies, au moins ?
– Des centaines, plus de 500 ! Après leur inscription sur le site, les candidats ont affronté un QCM à la difficulté croissante, avec des réponses facilement dénichables sur Google, pour commencer, puis des problèmes de plus en plus élaborés à résoudre. Entre nous, la dernière équation est d’un excellent niveau : cela prend du temps à corriger mais nous avons eu d’excellentes surprises, comme chaque année. Lorsqu’on sait que la crème des futurs développeurs se retrouve dans nos rangs, durant les trois jours de la finale qui auront lieu dans les locaux de l’EPITA, on comprend pourquoi tant d’entreprises viennent nous rejoindre.

Vous me parlez déjà de la finale, il y aura tout de même une deuxième étape de sélection ?
– Oui, ils étaient cinq cent sur la ligne de démarrage, ils seront deux cents dans plusieurs villes de province pour passer les épreuves, treize lieux en tout (dont trois à Paris : EPITA, l’espace public numérique de la cité des Sciences et Polytechnique). Nous recevons à cette occasion les candidats, dont l’âge varie de quinze à vingt ans, en commençant la journée avec un bon petit déjeuner, dès neuf heures…Il vaut mieux avoir l’estomac bien plein, les épreuves seront rudes ! Une épreuve papier puis des exercices concrets sur machine et enfin, pour conclure, une dernière épreuve orale !

Prologin intro
envoyé par epita 

Le concours Prologin n’a pas l’air de tout repos.  Vous assumez sa réputation de « parcours du combattant » ?
– Ce n’est pas pour rien que le concours est si réputé : sa réputation est justifiée, nous cherchons des programmeurs doués, capables de créativité autant sur le fond que la forme, le temps d’exécution de leur code est aussi important que son aspect pratique. Tout cela se déroule dans une excellente ambiance, les candidats se retrouvant entre les présélections et la demi-finale pour échanger entre eux, sur la page Facebook du concours, par exemple. De réels liens de camaraderies se créent, liens qui vont se renforcer lors de la super finale qui s’annonce, début mai, passionnante.

Le bruit court que ces trois journées à Paris laissent une impression durable sur les cent derniers finalistes. A parcourir les résumés des finales précédentes, on « s’éclate » réellement. Vous décririez comment ce dernier week-end ? (1,2 et 3 mai 2009) ?
– C’est tout une communauté qui se retrouve sur Paris, une communauté qui a tissé des liens forts au gré des mois, une communauté qui se retrouve dans une compétition bon enfant, j’insiste sur ce terme, personne n’est là pour écraser quelqu’un. Le concours Prologin est porteur de valeurs très simples : festif, passionné, certes, mais encadré, toujours, dans un but précis : que tout le monde passe un excellent moment. Ce sont les éléments forts de la philosophie EPITA. Nous voulons que chacun reparte en ayant appris quelque chose ! Les participants deviennent pour la plupart des cadres dans de grands groupes, quelques années plus tard, regardez la liste des anciens participants, vous ne serez pas surpris d’y trouver de grands noms qui comptent dans les entreprises en vues. N’oubliez pas que ces entreprises viennent d’elle-même sur le campus, pendant ces trois jours, autant pour nous parler d’elles que…pour nous jauger ! 

C’est un concours, je présume qu’il y a des lots à gagner ?
– Oui, même si la finalité du concours ce ne sont pas les cadeaux, il y a évidemment de quoi repartir avec un large sourire : ordinateur portable dernier cri pour le gagnant, des appareils photos numériques, je ne veux pas trop en dire mais nos sponsors nous aident à récompenser largement les participants.  La direction d’EPITA nous soutient activement à tous les stades du projet. Un dernier mot, nous sécurisons le campus, ce week-end de mai car les participants sont mineurs pour la plupart. Aucune entrée, aucune sortie mais, sur place, des dizaines d’activités ludique pour décompresser un peu (vous n’avez pas idée de l’intensité de ces journées) : karaoké, jeux de sociétés, tournois de jeux vidéos organisé par QPad et le traditionnel bain de mousse, de plus d’un mètre de hauteur ! Photos et comptes rendus à découvrir sur notre site si vous n’avez pas eu le temps de vous inscrire cette année. 

 

Teaser Prologin 2008 from irrational concept on Vimeo.

 

 

miniature_logo_2009-2.jpg