Ecoles d’ingénieurs : l’emploi en ligne de mire

L’OFFICIEL STUDYRAMA DES METIERS DE L’INFORMATIQUE N°10 du 19/04/2007

“Donner un bagage scientifique, technique et managérial doublé d’une spécialisation sectorielle : telle est la vocation des écoles d’ingénieurs et autres écoles spécialisées. Beaucoup ont acquis une réputation de taille dans le milieu informatique.”

Après une prépa ou un bac +2 : tout est possible

“Le propre des écoles est aussi de répondre à des finalités industrielles et d’anticiper sur les évolutions technologiques pour adapter leurs enseignements en conséquence. Cela vaut pour les écoles post-bac mais aussi pour les écoles post-prépa, qui recrutent en outre en admissions parallèles.
Le stage ingénieur, qui se déroule en fin de cursus, est le plus souvent un véritable tremplin vers l’emploi. Les SSII, les télécoms, l’industrie au sens large, mais aussi les banques et les assurance, l’administration ou le secteur public sont des secteurs friands en diplômés d’écoles d’ingénieurs. Pourquoi? Parce que les écoles développent des qualités et forment des collaborateurs opérationnels qui ont le “goût de l’innovation et des technologies logicielles”.

Prendre en compte l’internationalisation du cursus.

“L’international est également un volet essentiel de la formation. Important dans un secteur extrêmement porté sur l’extérieur.
Ainsi, toutes les écoles aménagent leur cursus pour répondre à cette demande et à celles de tous les acteurs du secteur. Cela se traduit par la multiplication d’accords de partenariats avec des institutions étrangères permettant aux étudiants d’éffectuer un stage ou de poursuivre, dans le cadre d’un échange et au cours de leur cursus, leurs études à l’étranger. Ils obtiennent, le cas échéant, un double diplôme (de l’établissement  français et de l’université étrangère).”

Les écoles spécialisées en informatique.

“Le marché de la formation ne se résume pas pour autant aux écoles d’ingénieurs. D’ailleurs, les grands noms du secteur ne réservent pas leur recrutement aux seules “grandes écoles”.
Dans le domaine informatique, l’offre de formation est pléthorique mais certaines écoles proposent des formations entièrement consacrées à l’informatique sans être pour autant des écoles d’ingénieurs habilitées par la CTI ( Commission des Titres d’Ingénieurs). Leur offre de formation et les titres ou certificats délivrés relèvent exclusivement de la compétence de chaque école. C’est le cas de l’EPITA et son titre d’expert en informatique qui a su se tailler […] une place de choix dans le domaine de la formation aux technologies de l’information.”